Disney-Pixar

Bia : que vaut cette troisième Disney-novela ?

BIA

2019 | Une telenovela © Disney Channel Amérique Latine

Bia Urquiza, 16 ans, est passionnée de dessins. Elle laisse s’exprimer sa créativité en travaillant en tant que graphiste au sein de l’agence d’influenceurs Fundom. La jeune fille partage son quotidien avec d’autres adolescents créateurs de vidéos et/ou passionnés d’arts, comme elle ! Amours, amitiés, rivalités, deuil, secrets de famille et créations sont au rendez-vous dans cette nouvelle série Disney Channel.


Chronique

« Il me tarde de voir la relève de Soy Luna, si relève il y a un jour ! » m’exclamais-je à la fin de mon article sur la série Soy Luna en 2018. Et bien : relève il y a eu dès 2019 en Argentine, avec la série Bia ! Cette troisième Telenovela « made in Disney Channel » est-elle à la hauteur de ses prédécesseurs ? Voici mes impressions sur la première partie de la saison une !

Bia Urquiza (Isabela Souza) | Bia, © Disney Channel Amérique Latine

Amours compliqués et tragédie familiale

/!\ Tout ce qui suit n’est pas du spoil. Ce sont des choses qu’on apprend dès le début de la série.

Bia, c’est avant tout un drame familial. Tel les Montaigu et les Capulet dans la tragédie Shakespearienne Roméo et Juliette, la famille Gutiérrez vaut une haine sans égale à la famille Urquiza. Et pour cause : il y a plusieurs années, Helena Urquiza (la grande soeur de Bia) était au volant d’une voiture avec, à son bord, ses amis Victor et Lucas Gutiérrez. Un terrible accident aura coûté la vie à Helena et Lucas, laissant Victor en fauteuil roulant. Des années après, les familles sont toujours en deuil et les Gutiérrez tiennent la défunte fille des Urquiza pour responsable de la tragédie…

Les enfants de chaque famille paient les pots cassés en subissant la tristesse, la tension et la colère des adultes. Particulièrement les Gutiérrez, qui sont bien plus rancuniers tandis que la famille de Bia essaye de surmonter son deuil en allant de l’avant. De son côté, Manuel Gutiérrez tombe amoureux d’une mystérieuse voix… qui se trouve être celle de Bia ! Les deux jeunes arriveront-ils à se trouver et à être ensemble, malgré tout ce qui les sépare ?

Manuel (Julio Peña) et Alex (Guido Messina) Gutiérrez | Bia, © Disney Channel Amérique Latine

Fundom : l’agence d’influenceurs qui rassemble les jeunes

Même si on suit les personnages dans leur cadre de vie, il y a un lieu qui rassemble tous les plus jeunes : l’agence Fundom. Devant ou derrière la caméra, tous y tiennent des rôles différents pour permettre à chacun de partager, de créer et de s’exprimer !

Des amitiés, des équipes se créent, mais aussi des rivalités. Certains influenceurs se croient au-dessus des autres à cause de leur popularité… (coucou Alex et Carmine). On a donc une belle palette de personnages différents. Chacun son petit chouchou (Pixie et Manuel pour ma part).

En utilisant le cadre d’une agence d’influenceurs, on créée un lieu artistique, moderne et qui parle aux jeunes générations. C’est bien pensé de la part de l’équipe et ça fonctionne ! Les vidéos et les réseaux sociaux sont donc au coeur de cette histoire, mais pas de panique : tout ne tourne pas autour de ça. Le chant, la musique et la danse sont toujours là, sinon cela serait vite ennuyeux !

Pixie (Daniela Trujillo) | Bia, © Disney Channel Amérique Latine

Intrigue et personnages : ça vaut quoi ?

Même si Violetta et Soy Luna avaient aussi leur lot de « drama », je trouve que Bia est un cran au-dessus à ce niveau. J’ai été surprise qu’un sujet aussi sérieux soit au coeur de l’intrigue, du moins qu’il soit aussi présent ! L’histoire de famille de Bia est complexe et des rebondissements sont au rendez-vous. Sans vous spoiler, je suis d’ailleurs dubitative par rapport à un certain personnage et ses actions… cela n’apporte rien de bon à mon sens et j’ai du mal à comprendre cette démarche.

L’aspect dramatique est ce qui maintient la série pour l’instant. Du côté de Fundom et des autres personnages… ça se regarde, mais je n’ai pas spécialement été marquée par quelque chose ou quelqu’un. Oui il y a de la romance, de l’amitié, des rivalités ; certains personnages sont plus complexes que d’autres etc. Tout fonctionne bien, mais je trouve l’univers et l’ambiance bien en dessous de Violetta et Soy Luna pour le moment.

Isabela Souza (Bia) et Fernando Dente (Victor) | Bia, © Disney Channel Amérique Latine

Quant aux personnages : j’en trouve beaucoup sympathiques, mais je n’ai eu que très peu de coup de coeur. Mon petit chouchou étant Victor Gutiérrez, suivi de Manuel et Pixie. Bia manque un poil de charisme et de présence, même si je l’apprécie… moins marquante qu’une Violetta Castillo ou qu’une Luna Valente. Par contre, malgré son tempérament discret, la jeune fille ne se laisse pas marcher sur les pieds, ni dicter sa conduite par les autres. C’est un point que j’ai beaucoup apprécié ! Elle a cloué le bec de Carmine et Alex bien des fois et ça fait plaisir.


En bref

Pour les amateurs de drames familiaux
Un côté Roméo et Juliette non déplaisant
Univers moderne, générationnel et créatif
Pleins de personnages différents et de tous les âges

Une héroïne plus random comparée à Violetta et Luna
BO linéaire et pas spécialement marquante
Ça manque encore de vivacité, d’un petit quelque chose !


Conclusion

Je ne suis pas encore totalement convaincue par Bia. Si j’apprécie son univers pop, créatif, sa diversité et -surtout- son aspect dramatique, cela manque de saveur du côté des personnages, de la bande-son et des sous-intrigues. Je préfère Violetta et Soy Luna pour l’instant. Il y a toutefois du positif et je ne doutes pas que la série trouvera son public. D’autant plus qu’elle a l’air de s’enrichir et de gagner en profondeur d’après les infos que j’ai eues sur la suite… j’y crois donc ! Je ne sais pas quand je pourrais la suivre étant donné que Disney Channel va bientôt disparaître de chez Orange, mais dès que possible j’essayerais de rattraper mon retard ! Je lui donne sa chance.

⭐⭐⭐

Rejoignez 135 autres abonnés

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s