Birds of Prey : coloré, violent et déjanté !

BIRDS OF PREY

et la fantabuleuse histoire d’Harley Quinn

Harley Quinn : Birds Of Prey

Cathy Yan | 2020 | Action, Comédie, Super-Héros

Casting : Margot Robbie, Mary Elizabeth Winstead, Jurnee Smollett-Bell, Rosie Perez, Erwan McGregor, Ella Jay Basco…

Vous connaissez l’histoire du flic, de l’oiseau chanteur, de la cinglée et de la princesse mafieuse ? Après sa séparation avec le Joker, Harley Quinn décide de prendre son indépendance. Maintenant qu’elle n’est plus sous la protection du célèbre Prince du Crime, elle réalise que beaucoup de gens veulent sa peau… Lorsque Roman Sionis, l’ennemi le plus abominable – et le plus narcissique – de Gotham, et son fidèle acolyte Zsasz décident de s’en prendre à une certaine Cass, la ville est passée au peigne fin pour retrouver la trace de la jeune fille. Les parcours de Harley, de Huntress, de Black Canary et de Renee Montoya se télescopent et ce quatuor improbable n’a d’autre choix que de faire équipe pour éliminer Roman…


Chronique

J’ai un scoop pour vous : je n’ai jamais aimé Harley Quinn. Du moins, sa représentation ne m’a jamais plu. J’ai toujours vu en ce personnage une peste, folle, dépendante et agaçante, surtout appréciée parce qu’elle était « sexy » (*tousse* sexualisée) et « le toutou du Joker »… Bref : son succès m’a toujours échappé.

Sauf qu’il existe une Harley Quinn émancipée du Joker, et ça je ne le savais pas ! L’annonce de Birds Of Prey ne m’a d’abord fait ni chaud ni froid, jusqu’à ce que je lise que le film était réalisé par une femme et que l’équipe (y compris Margot Robbie, l’interprète d’Harley Quinn) comptait bien revaloriser le personnage autrement. Là, j’ai dit « ah, oui, on peut enfin en faire quelque chose d’intéressant » !

Qu’elle est belle ♥♥ | Birds Of Prey – © DC Films

Un film à l’image de son héroïne

Si je devais résumer Birds Of Prey en quelques mots : coloré, énergique, drôle, violent et déjanté. Des adjectifs qui, si on y regarde bien, qualifient à merveille le personnage d’Harley Quinn ! On peut donc dire que le film est, incontestablement, à son image.

L’histoire nous est racontée par Harley de manière décousue, complètement dans le désordre. Cela peut sembler compliqué, mais on s’y retrouve facilement. L’intrigue est d’ailleurs assez…folle ? Attendez-vous à quelque chose d’insolite, presque drôle, mais qui va tout de même laisser place à de belles scènes de baston et de courses poursuites.

Birds Of Prey – © DC Films

This is a (wo)man’s world

Le casting de BOP se veut majoritairement féminin. L’alliance improbable entre quatre (anti) héroïnes que tout oppose (ou presque), qui donnera lieu à une aventure frénétique et délurée au coeur de Gotham City.

J’ai appréciée cette union pour plusieurs raisons : d’abord, ça change d’avoir une bande féminine dans les rôles principaux. Un peu de diversité ne fait pas de mal. Ensuite, ça démontre que les femmes n’ont pas besoin des hommes pour être intéressantes, au contraire même ! Toutes brillent par elles-mêmes, chacune est badass à sa façon tout en ayant des failles et un côté assez touchant.

Si les ennemis de chacune sont principalement masculins, on n’est pas pour autant sur un film « au féminisme exacerbé ». Pas de moments ou de phrases clichées pour faire comprendre que « les femmes aussi sont capables de…« . Tout se fait assez naturellement, sans chercher à trop en faire, mais tout en prenant soin de faire passer le message.

Birds Of Prey – © DC Films

Esthétique pop et funky

J’ai été charmée par l’esthétisme du film. On a un aspect « comics » très assumé, à cheval antre le pop art et l’ambiance sixties. Cela passe aussi bien dans l’intrigue que dans les visuels choisit : séquences animées, montage vidéo, costumes, mise en scène et décors. Tout participe à nous mettre dans une ambiance fun, pop et unique, qui ressemble au personnage principal. J’ai adoré toutes les tenues d’Harley d’ailleurs ! Je veux toutes les lui piquer.

Une violence cathartique

Enfin, Birds Of Prey ne lésine pas sur la violence. Autant certaines séquences sont inattendues et amusantes, autant d’autres sont plutôt hardcore (tout en restant dans l’ambiance assez « légère » du film). J’ai plusieurs fois tourner la tête, et c’est une habituée de films d’horreur qui vous parle ahah.

Birds Of Prey – © DC Films

Nos héroïnes se permettent de faire des choses horribles, mais que l’on rêverait aussi de faire ! Je pense surtout à deux séquences du début (« l’usine » et « les deux jambes »…), sans parler de la baston finale qui est juste jouissive ! Bref. De quoi prendre son pied, et pourtant je ne suis pas une grande fan de film d’action. Un catharsis parfait et bienvenu !


En Bref ▼

– Un film aussi pop, violent et déluré que son héroïne
– Des scènes d’action drôles et insolites
– Une violence cathartique
– Un esthétique « funk » à l’aspect « comics » assumé
– Une alliance d’ (anti) héroïnes au top !

– Si j’étais Black Canary, j’aurais distribué plus de baffes.


Conclusion

Avec son esthétisme très pop art/sixties, son intrigue délurée et ses scènes d’action aussi drôles que violentes, nul doutes que Birds Of Prey est bien un film sur notre chère Harley Quinn ! Parfois volontairement décousue, décalé et dans l’excès, il est tout à son image. C’est ce qui le rend si unique et efficace dans le genre. Un aspect « comics » très assumé et des héroïnes pas toutes blanches, mais vraiment cools qui vont entamer une aventure rocambolesque qui nous fait prendre notre pied. Si le DCEU continue dans cette lancée (déjà préentamée en 2017 avec Wonder Woman et perfectionnée avec Aquaman en 2018), je vais très vite passer dans leur team face au MCU, beaucoup plus aseptisé et conventionnel. Un très bon « film de vilain.e » un peu barge et violent, qui colle parfaitement à notre nouvelle Harley émancipée du Joker !

Note : 4.5 sur 5.

Rejoignez 725 autres abonnés

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :