Livres

« Gertrude et le Nouveau Monde » – Les Colombes du Roi Soleil

Comment ai-je pu en arriver là ? Si on m’avait dit que moi, Gertrude de Cramainville, je serai un jour enfermée dans une prison de femmes, j’aurai répondu avec hauteur : que nenni ! Et pourtant, j’y suis.

« Gertrude et le Nouveau Monde », Anne-Marie Desplat-Duc

Les Colombes du Roi Soleil : Gertrude et la Noueau Monde

Un roman d’Anne-Marie Desplat-Duc
paru pour la première fois en France en 2009 (Flammarion)


Résumé

Pour sauver son amitié avec Anne, Gertrude a commis une lourde faute et purge sa peine, en prison. Mais, une opportunité s’offre à elle : partir pour le Nouveau Monde. Là-bas, elle espère retrouver enfin la liberté et le bonheur ; Pourtant elle ne se doute pas des obstacles qui ; jalonneront sa nouvelle existence…

/!\ Les tomes des Colombes du Roi Soleil peuvent se lire de manière individuelle.


Les autres tomes

Les Comédiennes de Monsieur Racine | Le Secret de Louise | Charlotte, la Rebelle | La Promesse d’Hortense | Le Rêve d’Isabeau | Éléonore et l’Alchimiste | Un Corsaire nommé Henriette | Olympe comédienne |


Gertrude est une héroïne singulière. Dans les tomes précédents, on découvrait une jeune fille plutôt orgueilleuse, voir hautaine, mais qui, pourtant, ferait tout pour protéger ses amies. Ce tome nous permet enfin d’en savoir plus à son sujet et d’avoir son point de vue sur le grand bouleversement qui a lieu à la Maison Royale, dont elle est mêlée de près ou de loin…

Premièrement, on découvre pourquoi Gertrude possède ce caractère si fier et orgueilleux. Cela permet de mieux comprendre le personnage et sa personnalité. Quant à son attitude : je l’ai trouvé très digne, forte et courageuse face à tout ce qui lui tombe dessus. Elle assume la portée de ses actes et de sa bêtise. Je dois avouer que j’ai de la compassion pour elle, vu l’enfer qu’on lui faisait vivre…

Autre point marquant : sa relation avec la jeune et douce Anne ! Un lien indescriptible et très fort va se tisser entre les deux jeunes filles. Une amitié comme on en voit peu. Comme le dit Gertrude, Anne et la seule personne qui a su transpercer sa carapace. Les côtés aimant et tendre de notre Colombe a forte tête se dévoilent au travers de cette relation. Jusqu’à ce que tout bascule et que Gertrude soit envoyée en prison.

Les aventures de Gertrude la guideront jusqu’au Nouveau Monde, notamment sur les terres de l’actuel Québec. Elle y fera des rencontres, bonnes comme mauvaises, son destin sera tout tracé, semé d’embûches et, surtout, parviendra-t-elle à reprendre contact avec son amie de coeur, toujours cloîtrée dans les murs de la Maison Royale… ? Un tome palpitant, émouvant et qui peut donner une idée de ce qu’était la vie pour les femmes dans les colonies du XVIIe siècle.


Conclusion

Un tome prenant, qui nous fait sortir des mûrs de la Maison Royale pour découvrir les terres colonisées du Nouveau Monde. Gertrude nous est beaucoup plus sympathique dans ce tome. Son personnage se dévoile dans toute sa splendeur et il est difficile de ne pas compatir à son sort. On suit le point de vue d’Anne en parallèle, restée à la Maison Royale, pour ne pas perdre totalement pied. Un tome fort et émouvant, qui permet de se faire une idée sur la condition des femmes emprisonnées et envoyées dans les colonies étrangères afin de repeupler de Nouveau Monde, de gré ou de force… une aventure singulière pour notre Colombe fière et sauvage de l’extérieur, mais tendre et aimante à l’intérieur !

Rejoignez 126 autres abonnés

2 réponses »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s