Animation

Mon rapport avec les mangas et son évolution (2003-2019)

Coucou la Blogo’ ! Cet article est un peu spécial, puisque je vais vous y raconter ma vie. Aujourd’hui, je souhaitais vous parler en détails de mon rapport avec les mangas et animes japonais depuis mon enfance, puis son évolution au fil des ans.

J’ai vu un article similaire sur le blog de l’Apprenti Otaku (qui m’a donc donné l’idée) et j’avais trouvé le principe super intéressant. Voici donc mon expérience en la matière pour ceux que l’idée intéresse ! C’est un peu long, donc prend un truc à grignoter ♥.



I/ Une enfance riche en animés


Quand j’étais enfant (vers 8 ans), je regardais énormément la TV. Principalement les chaînes Télétoon et Canal J, puis parfois TF1, France 2 et M6. Je n’en avais pas encore conscience, mais 40% de la programmation pour enfants était de l’animation japonaise. J’ai ainsi regardé des tonnes d’épisodes de Beyblade, Le Royaume des Couleurs, Yu-Gi-Oh!, Magical Doremi, Keroro, Heidi, Kirby, Sonic le rebel, Pokemon, Chocola et Vanilla, Mew Mew Power… et le meilleur de tous : Le secret du sable bleu (je vous en reparlerais, un jour).



II/ 10/12 ans : le phénomène Mew Mew Power


Si Le secret du sable bleu demeure mon animé préféré de cette période, ce n’est pas lui qui m’ait le plus marqué « culturellement ». Les Mew Mew Power (Tokyo Mew Mew au Japon) sont arrivées en France en 2006, quand j’avais 10/11 ans.

C’est un magical girl en 52 épisodes dont les héroïnes étaient des jeunes filles à qui on avait implanté dans l’ADN le gêne d’une espèce animale en voie de disparition. Le tout pour protéger la planète Terre des prédasites, petites méduses volantes qui prenaient possession d’animaux ou humains et les transformaient en monstres. Cette action était orchestrée par les Cyniclons, espèce extraterrestre dont le but était de détruire la race Humaine afin de reprendre possession de la Terre, leur ayant appartenu des milliers d’années plus tôt. Ils ne sont pas contents de ce que les humains en ont fait.

Si l’anime avait une portée très classique pour le genre (romance, amitié, aventure…), il y avait derrière de vraies réflexions sur l’écologie, la pollution et la sauvegarde des espèces de notre écosystème.

Ce dessin animé m’a profondément marqué et, aujourd’hui encore, je prends un plaisir coupable à le revoir de temps en temps (ou à chantonner le générique ahahah).

Pourquoi je cite cet anime en particulier ? Hormis le fait que je voulais aussi être une Mew Mew et que j’étais giga in love de tous les personnages masculins (mdr), c’est cet anime qui m’a donné envie de lancer mon tout premier blog. C’était un blog skyrock consacré à l’univers des Mew Mew. Ainsi débarquais-je dans la blogosphère, si jeune déjà ! J’ai dû garder ce blog jusqu’à mes 12 ou 13 ans au moins avant d’élargir mes horizons.

C’est aussi l’anime qui m’a poussé à acheter mes premiers mangas. J’avais pu avoir un extrait gratuit du premier tome dans un magazine quelconque (le WITCH mag, peut-être) et je m’étais acheté quelques autres tomes (mais pas tous). Pour être honnête avec vous : même à cette époque (je rappelle que j’avais dans les 11/13 ans), je trouvais les mangas d’origine trop enfantins par rapport au dessin animé. J’ai eu du mal à accrocher du coup… en plus Zoé et Marc se marient à la fin du manga, alors qu’ils ont quoi… 12 ans ? XD. Les personnages faisaient moins gamins dans l’animé (par rapport au manga)… et ils ne se marient pas à la fin mdr ! Bref.

Allez, c’est cadeau ! ⇑


III/ Adolescence : les animes sur MCM


Je n’achetais pas énormément de mangas à l’époque. Je devais en posséder moins de dix. Avant mes 16 ans, les mangas papier ne m’intéressaient pas tellement. Pour moi, les mangas restait avant tout de l’animation (je n’avais toujours pas vu un seul Ghibli d’ailleurs).

Je regardais encore un peu Télétoon jusqu’à mes 14/15 ans, parce qu’ils diffusaient encore 3/4 cartoons qui m’intéressaient (dont Kilari, un autre anime japonais qui a marqué l’année de mes 14 ans) et quelques épisodes de Magical Dorémi.

Cependant, adolescence obligée, j’ai vite basculée vers MCM. C’était une chaîne musicale qui diffusaient des clips, le top 50 etc… mais aussi quelques animés ! Dont Nicky Larson, One Piece, Bleach, Full Mutal Alchemist, Death Note, Black ButlerJe ne regardais plus la TV autant qu’avant, donc je ne peux pas dire que j’ai vu énormément d’épisodes. Je zappais sur cette chaîne de temps en temps, principalement pour Nicky Larson et Full Metal.

J’ai découvert Death Note à 12 ans par le biais d’une amie plus vieille (14 ans). C’est ce qui a commencé à me faire aimer les animes plus matures, même s’il aura fallut attendre le lycée pour que je regarde enfin l’anime en entier. Quant à Black Butler, j’en avais entendu parlé sur la blogosphère. Je me suis décidée à regarder et ça a été un coup de coeur. C’est le seul anime que j’ai binge watch sur MCM, même si -là aussi- il aura fallut attendre le lycée avant que je ne les voient tous ahah.

J‘ai aussi regardé en streaming VOSTFR un de mes premiers animés : Mermaid Melody (ou Pichi Pichi Pitch). J’avais acheté 4 des 7 volumes du manga par la suite.

/!\ Cet animé est arrivé en France sur Canal J en 2010, sous le nom de Pichi Pichi Pitch : la mélodie des sirènes. Je n’ai pas regardé l’anime à cette période, mais bien avant qu’il sorte chez nous ! J’étais heureuse de voir que cette saga arrivait enfin dans notre pays, mais… quand j’ai vu les premiers épisodes en VF, j’ai vite déchanté x’D. Je pense qu’il y a aussi eu de la censure par rapport à l’anime d’origine et Luchia était devenue Lucie… bref. Contente de l’avoir découvert avant ! Surtout pour les chansons…



IV / Les années lycée : club manga et LV3 japonais


J’ai choisi d’aller au lycée de ma commune pour ne pas avoir à prendre le bus tous les matins et parce qu’il y avait une option Japonais en LV3. Comme j’aimais les animes et que le Japon m’intéressait, j’ai eu envie de découvrir la langue. J’en ai fait 2 ans seulement. J’aurais volontiers été jusqu’au bout, mais l’éducation française étant ce qu’elle est, je n’avais pas le droit d’arrêter ma LV2 (espagnol), qui ne m’intéressait plus du tout, pour prendre le japonais à la place. Système de m**de pfff ( désolé, il fallait que ça sorte xD).

J’ai eu la chance d’avoir un club manga dans mon lycée. Je n’y suis pas allé beaucoup, mais au moins il y avait un joli rayon manga au CDI (donc j’ai fais plein de super découvertes) et j’ai pu aller à une Japan Expo en car scolaire.

Grâce à l’option Japonais, j’ai pu faire la connaissance de pleins de gens intéressants et avec qui j’avais des points communs. C’est grâce à eux que je me suis remise plus sérieusement aux animes et mangas. Une amie m’a d’ailleurs offert le tome 1 de Black Butler pour un anniversaire. C’est à partir de là que j’ai commencé à acheter des mangas papier. Nous allions souvent en ville en tram pour aller dans notre boutique manga préférée ahah !

Parmi les découvertes majeures que j’ai faite au lycée, il y a eu : Black Butler (le manga et l’anime que j’ai terminé), Rozen Maiden, Fairy Tail (le seul nekketsu que j’ai pu suivre correctement), Ano Hana (chouinance ultime), Pandora Hearts, Puella Magi Madoka Magica, Blue Exorcist, Vampire Knight, Alice au Royaume de Coeur, March Story, Switch Girl, Nana, Paradise Kiss etc… une période productive aussi bien en lecture papier que visionnage d’animes ! J’ai aussi vu mes premiers Ghibli.



V/ Les mangas aujourd’hui (2019)


J’ai continué à regarder des animes régulièrement jusqu’en 2016. J’avais d’ailleurs un blog skyrock (Otaku-Secret) consacré aux mangas et animes jusqu’à 2017. Il a duré pas mal d’années et marchait bien !

Depuis 2017, je ne regarde presque plus d’animes. Zéro à deux par an en moyenne. Pourquoi ? Surtout parce que je manque de temps, puis entre les films, les séries, Netflix, les romans et les mangas papier… ben, on ne peut pas tout faire ahah ! Il faut faire des choix. Mais rien ne dit que je ne vais pas m’y remettre d’ici quelques années !

Quant aux mangas papier, j’en achète moins qu’avant et je cible mieux mes achats. Par contre, je continue d’en lire assez régulièrement (30 à 50 volumes par an). Je suis apprenti libraire depuis 2019 dans une boutique spécialisée BD et mangas. Du coup, ma lecture de ces derniers ne va faire qu’augmenter ahah ! Je reste ainsi liée à cet univers pour le moment, et cela depuis ma tendre enfance !

Mes goûts sont restés assez similaires au fil des ans, même si je suis passée d’oeuvres pour enfants à des oeuvres pour ados, puis ensuite pour adultes. Cela va de soi. En 2019, la tranche d’âge m’importe peu tant que j’aime l’oeuvre. Il y a de tout dans mes goûts aujourd’hui.

Petite fille, j’avais un faible pour les magical girl mignons et romantiques. Ados, j’aimais surtout les trucs dark, fantastiques, à ambiance gothique. Aujourd’hui, je préfère les romances pas trop niaises et bien construites, les seinen plus sociologiques ou d’apprentissage (sur un domaine en particulier) ou encore les tranche-de-vie feel good. C’est vraiment par périodes et humeurs de lecture !


C’est tout pour l’instant ! N’hésitez pas à me partager les oeuvres japonaises qui ont marqué une période de votre vie, je serais curieuse de le savoir !

Si on a des oeuvres/genres en commun aussi, n’hésitez pas à vous manifester ! 😛

Rejoignez 121 autres abonnés

Catégories :Animation, Mangas & BD

4 réponses »

  1. Je viens de finir ton article, et c’est très agréable à lire, et très intéressant de voir par où passent les gens dans leur passion.
    C’est super que tu aies pu faire du japonais et que tu aies connu un club manga !
    J’ai l’impression que tu as une dizaine d’années de moins que moi, du coup je trouve sympa de voir aussi que les standards connus varient par rapport à ma génération.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s