Royaume des histoires

Tolkien : mon avis sur le biopic

© Fox Searchlight Pictures, Chernin Entertainment

Tolkien
Un film réalisé par Dome Karukoski
Sortie française en 2019
Avec Nicholas Hoult, Lilly Collins, Colm Meaney, Derek Jacobi, Anthony Boyle, Patrick Gibson, Harry Gilby…


Résumé

Tolkien revient sur la jeunesse et les années d’apprentissage du célèbre auteur. Orphelin, il trouve l’amitié, l’amour et l’inspiration au sein d’un groupe de camarades de son école. Mais la Première Guerre Mondiale éclate et menace de détruire cette « communauté ». Ce sont toutes ces expériences qui vont inspirer Tolkien dans l’écriture de ses romans de la Terre du Milieu.


Bande-annonce (VOSTFR)


Sans être fan des écrits de J.R.R Tolkien (j’ai tenté de lire LSDA sans succès), j’ai toujours eu une grande admiration pour tout l’univers qu’il avait créé et peaufiné dans les moindres détails, ainsi que ses incroyables capacités linguistiques qui lui ont fait inventer tout un panel de nouvelles langues. C’est sans connaître son histoire que je me suis lancée dans ce biopic, désireuse d’en savoir plus sur l’Homme et son Art.

Plus d’Homme que d’Art

C’est là que j’ai commencé à être un peu déçue. Je m’attendais à ce qu’on nous parle plus de ses écrits, de leurs origines et naissance jusqu’à l’impact et la réception qu’ils ont eu dans la société. Je n’ai donc été servie qu’à moitié, tel un plat sans dessert : Tolkien se centre vraiment sur l’Humain, sur l’Homme qu’a été John Ronald Reuel Tolkien AVANT de devenir auteur à succès et non pas sur sa carrière.

On peut quand même voir ses inspirations tout le long du film, tout ce qui a construit la base de ses oeuvres, car c’est un univers qu’il a forgé durant toute sa vie, inspiré par son vécu et son environnement. J’ai beaucoup apprécié faire la connaissance de Tolkien en tant qu’humain, ayant toujours adoré voir les personnages/célébrités de biopic « se construire » à l’écran, ce qui permet de mieux les comprendre et/ou de mieux saisir leur Art. Mais il m’a manqué cette partie « artistique » qui, au final, n’occupe pas grande place dans l’oeuvre. On a choisi de parler de Tolkien, l’Homme, ce qui est bien, mais j’aurais vraiment voulu en savoir plus sur Tolkien, l’Auteur également.

Lilly Collins et Nicholas Hoult, Tolkien, © Fox Searchlight Pictures, Chernin Entertainment

Des longueurs et quelques maladresses au montage

Le film pêche un peu au niveau du rythme. Certains moments sont passionnants, mais entrecoupés de scènes qui traînent en longueur et même parfois sans fond sonore, ce qui accentue l’effet. Je me suis aussi surprise à me demander quand est-ce que cela allait se terminer.

Il y a aussi quelques maladresses au montage. J’ai parfois eu un peu de mal à comprendre l’enchaînement des scènes et pourquoi c’était fait de cette façon. Presque au point de s’embrouiller, mais finalement ou arrive à comprendre quelques secondes après. Cela reste toutefois un point minime, le film restant globalement très « propre » sur lui. Peut-être même un peu trop, au final. Il n’y a pas de prises de risque et on s’attend à tout.

Tolkien, © Fox Searchlight Pictures, Chernin Entertainment

C’était sympa quand même…!

Je vous ai beaucoup parlé du négatif, mais dans l’ensemble j’ai apprécié le film Tolkien. C’est un biopic des plus classiques, mais esthétique et tour à tour drôle, mignon, dur et émouvant. Je retiens principalement le club du T.C.B.S. (Tea Club Barrovian Society) fondé par Tolkien et ses trois Grands amis : Geoffrey Bache Smith, Christopher Wiseman et Robert Gilson. Une belle amitié qu’il m’a plu de voir évoluer au fil de l’oeuvre et qui a su me toucher ! Tous les clins d’oeil à l’univers de Tolkien sont chouettes, bien qu’un peu répétitifs dans la forme. Les acteurs sont vraiment excellents (si vous aimez l’accent british en VO, vous allez vous régaler). J’ai aussi apprécié tout ce qui tournait autour de la science du langage (qui est un domaine passionnant btw), même si là aussi j’aurais aimé en voir plus. On voit bien l’impact qu’a eu la Guerre sur Tolkien et son imaginaire, ce que j’ai trouvé très fort et révélateur.

Tolkien, © Fox Searchlight Pictures, Chernin Entertainment

Conclusion

Tolkien est un biopic sympathique, mais qui m’a laissé une impression d’inachevé ou de manque d’aboutissement. C’était comme allé dans un restaurant ou on a bien mangé, mais pas assez (il nous reste de la place). Très classique dans sa forme et sans surprises, au point de manquer parfois de rythme, mais satisfaisant au niveau du casting et du visuel. J’en retiens surtout les clins d’oeil à ses oeuvres qui permettent de comprendre les inspirations du futur auteur et les beaux moments d’amitié partagés avec ses trois amis de coeur, qui forment un quatuor touchant. Un film intéressant et prenant, mais sans plus ! Ne vous attendez pas non plus à ce qu’on parle beaucoup de ses écrits, car on nous parle de Tolkien avant qu’il ne devienne écrivain !

Avez-vous vu ce film ou comptez-vous le voir ?
Qu’en avez-vous pensé ?