Disney-Pixar

Dumbo 2019 : j’y ai cru, mais…

« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

DUMBO

Un film réalisé par Tim Burton, sorti en 2019.

Avec Colin Farrell, Eva Green, Michael Keaton, Danny DeVito, Nico Parker, Finley Hobbins, Alan Arkin…

Holt Farrier est veuf, père de deux enfants et ancienne vedette de cirque. Il est engagé par Max Medici, propriétaire d’un cirque itinérant en grande difficulté, pour s’occuper d’un petit éléphant prénommé Baby Jumbo. Mais les choses tournent mal lors de la présentation au public du nouveau-né. L’éléphanteau est séparé brusquement de sa mère, la célèbre Madame Jumbo. Racheté par le propriétaire du Dreamland Circus de New York, il se retrouve pris au piège et obligé de voler aux côtés de la trapéziste française Collette Marchant.


Le Dumbo de Tim Burton avait pour moi beaucoup de potentiel. L’univers et l’essence du dessin animé d’origine collent très bien à l’art et les idées du réalisateur. Seulement, force est de constater que les films de Burton n’ont plus la même force et le même esthétisme qu’il y a plusieurs années… on est loin de la poésie d’Edward aux mains d’argent, de l’excentrique Beetlejuice ou encore de l’ambiance gothico-horrifique de Sleepy Hollow. Dumbo aurait pu être génial, car il y avait de quoi faire. Malheureusement… pour moi, c’est un flop.

Résultat de recherche d'images pour "dumbo 2019"
« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

Un film esthétique, mais creux et sans réel but

C’est un défaut reproché à beaucoup des derniers films/remakes Disney. J’avais espoir que Dumbo y échappe, mais c’est une fois encore un bien joli emballage pour une oeuvre sans but et sans réelle profondeur.

L’histoire de Dumbo est pourtant loin d’en manquer. Le dessin animé de 1941 nous démontre qu’être différent n’est pas « mal » et peut même être un atout, qu’il faut savoir voler de ses propres ailes pour mieux briller et s’accepter tel que l’on est. Les oreilles de Dumbo et sa plume vont dans ce sens et permettent de bien percevoir ces messages.

Hors, dans ce remake de 2019, tout n’est qu’accessoire et artifices. Aucun de ces deux éléments ne sont véritablement utilisés. Dumbo est bien moqué pour sa différence, mais loin de nous faire comprendre un enjeu, on nous sert une méchanceté bête et gratuite sur un instant T, qui ne mène à rien.

Résultat de recherche d'images pour "dumbo 2019"
« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

Un potentiel inexploité

Dumbo est une histoire riche en éléments divers et variés. De quoi largement alimenter un reboot ou créer une nouvelle oeuvre réussi. Malheureusement, rien n’est réutilisé comme il se doit.

Timothée brille par son absence, remplacé par deux enfants dont les rôles sont, eux aussi, trop peu exploités et… je suis désolée, ce ne sont que des enfants, mais… leur jeu d’acteur était très limite. Vouloir mettre en avant une petite fille qui rêve d’être scientifique plutôt que de « faire la belle » dans un cirque aurait pu être une bonne idée, mais c’est si mal utilisé (voir pas du tout) que ça ne fait que décrédibiliser l’ensemble et ajouter un élément oubliable.

Je ne reviendrai par sur les oreilles et la plume de Dumbo, mais c’est pareil : trop peu utilisés et dénués de leur sens. La scène où Dumbo et sa mère se retrouvent séparés, avec la chanson « Mon tout petit » (« Baby mine« ) est bien trop courte pour être qualifiée de notable et c’est bien dommage.

Image associée
« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

Un « scénario », vous dites ?

L’histoire est, pour moi, vraiment mal construite et d’une simplicité presque trop évidente. Aucune surprise, aucun moment fort. On nous sert des éléments qui ne sont jamais ou peu/mal réutilisés par la suite : la fillette et ses aspirations, le père qui ne monte plus à cheval… tout ce qui vient rejoindre l’idée des paragraphes précédents : il y avait un réel potentiel, mais il n’a pas été exploité, rendant Dumbo extrêmement linéaire et simpliste, au moins que cela en est presque ennuyant. L’histoire est cousue de fil blanc et ne contient même pas de sous-intrigues, ce qui aurait pu combler les gros vides scénaristiques.

Enfin, on ne retient de ce visionnage aucune morale, aucun message. Le seul qui passe à la fin n’est que suggéré et c’est trop léger pour moi. Si l’histoire mène à peu près quelque part dans la forme, dans le fond… cela n’aboutit presque à rien.

Résultat de recherche d'images pour "dumbo 2019"
« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

Des acteurs de talent

N’exagérons rien : j’ai quand même trouvé deux/trois éléments qui, pour moi, sont une réussite (sans compter la réalisation. On sait que Disney arrive à faire du très propre) :

Si les enfants ne sont pas encore au point quant à leur acting, le talent de Colin Farrell (inoubliable dans Saving Mr Banks) et d’Eva Green n’est plus à prouver. J’ai également beaucoup apprécié Danny DeVito dans son rôle. Max Medici est peut-être un des personnages les plus réussis de l’histoire.

Résultat de recherche d'images pour "dumbo 2019"
« Dumbo », 2019, © Walt Disney Pictures

Un éléphant bien trop craquant

Enfin, ô combien le film possède de défauts, on ne peut pas nier une chose : Dumbo est extrêmement mignon. Chacune de ses apparitions faisait fondre mon coeur et me donnait envie de le prendre dans mes bras. Si bien que je ne sais pas si je serai prête à revoir le film. Non pas parce qu’il m’a déçue, mais parce que les moments où Dumbo est seul, triste ou se fait moquer sont extrêmement durs… qu’est-ce qu’on a envie de protéger, d’aider et aimer cette petite bête !

Le personnage de Dumbo et son lien d’attachement avec sa mère restent les éléments les mieux retranscrits dans ce remake. Si les deux éléphants ont moins de scènes ensemble que dans le dessin animé, il n’empêche que chacune de leurs apparitions sont très mignonnes, fortes et émouvantes. Je ne peux donc pas dire que Dumbo est un film vide d’émotion, puisqu’il aura réussi à me faire pleurer tant j’ai été sensible à la détresse émotionnelle du personnage et aux sentiments qu’il laisse paraître.


CONCLUSION

Malgré de bons acteurs, un personnage principal absolument adorable et des séquences émouvantes, Dumbo reste pour moi un remake raté. Tout ce qui aurait pu faire de ce film quelque chose d’excellent et de riche brille par son absence ou par une trop pauvre exploitation. Je n’ai retiré de ce visionnage aucune leçon positive (même si la fin l’est) alors que le dessin animé en regorge. Absolument rien ne m’aura marqué en terme d’histoire, de personnages ou d’expérience cinéma. Seul l’émotion a été foudroyante, mais le fait que Dumbo soit extrêmement mignon a clairement fait tout le travail. En bref : à voir si le coeur vous en dit et/ou que vous voulez fondre devant le personnage principal. J’aurai quand même tendance à vous recommander de revoir le film d’animation à la place. Ce dernier est beau, fort, brillant et touchant, tandis que le remake est joli, mignon, mais pratiquement vide de sens et d’intelligence cinématographique. Dommage !

Qu’as-tu pensé du film ou comptes-tu le voir ?

Rejoignez 115 autres abonnés

Catégories :Disney-Pixar

Tagué:,

3 réponses »

  1. Coucou Junette ! J’ai bien aimé ce live action de Dumbo mais, à mes yeux, il avait un potentiel au final énormément sous-exploité. Je m’attendais à beaucoup plus émouvant et authentique, surtout venant de Tim Burton ! Même au niveau des acteurs, le casting est 5 étoiles mais certains m’ont déçue, en particulier Colin Farrell. Je l’avais trouvé époustouflant dans Dans l’ombre de Mary mais là, son personnage ne m’a rien fait ressentir, il ne dégageait vraiment rien de particulier. Je pense que je reverrai un jour ce film mais… disons que je ne suis pas pressée ^^

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s