Films

Bohemian Rhapdosy : le biopic aux 4 Oscars

Bohemian Rhapsody retrace le destin extraordinaire du groupe Queen et de leur chanteur emblématique Freddie Mercury, qui a défié les stéréotypes, brisé les conventions et révolutionné la musique. Du succès fulgurant de Freddie Mercury à ses excès, risquant la quasi-implosion du groupe, jusqu’à son retour triomphal sur scène lors du concert Live Aid, alors qu’il était frappé par la maladie, découvrez la vie exceptionnelle d’un homme qui continue d’inspirer les outsiders, les rêveurs et tous ceux qui aiment la musique.


Bande-annonce VOSTFR


Bo Rhap est l’ un des films qui a le plus fait parler de lui en 2018 et remporté quatre récompenses à la dernière Cérémonie des Oscars : meilleur acteur pour Rami Malek, meilleur montage, puis meilleur montage et mixage de son. C’est un peu en décalé avec le reste du monde que je me suis enfin plongée dedans ahah. Au final, le film en valait-il la chandelle ?

Rami Malek incarne Freddie Mercury dans Bohemian Rhapsody, de Bryan Singer

Un film de fan pour les fans ?

En soi, la narration de Bohemian Rhapsody reste correcte. Condenser toute une carrière en deux heures n’a pas dû être facile. Le film arrive à raconter son histoire et les plans de caméra rendent le tout propre et dynamique. Ambiance et décors sont très réalistes. Mon père était ados dans les années 70 et je peux vous dire que le film matchait à 100% avec ce que j’ai vu sur ses photos d’époque.

En revanche, s’il est à la hauteur visuellement, je lui ai trouvé quelques petits coups de mou dans le scénario. On est bien d’accord qu’il s’agit là d’un biopic, donc forcément plus posé… mais il n’empêche.

Je ne l’ai pas non plus trouvé très immersif. Histoire comme personnages auraient mérité quelques approfondissements par-ci par là pour que je sois vraiment plongée dedans. Une fois encore, on est dans un biopic… mais un biopic reste une oeuvre de fiction, même s’il se concentre sur un/des personnage(s) réels. Pour moi, il lui manquait donc un petit quelque chose.

Je pense que c’est une lacune que je n’aurais pas ressentie si je connaissais bien l’histoire et les membres de Queen au préalable. Ce qui n’était pas le cas. Autant le film reste très accessible aux néophytes du groupe et donne réellement envie de s’y intéresser, autant je pense qu’il a été pensé en priorité par des fans de Queen et pour les fans. En gros, j’ai eu ce sentiment de : « c’est bien, mais je pense que ça doit être encore mieux si on est déjà connaisseur« . Ce qui fait que j’ai conservé un regard plutôt externe sur l’oeuvre.

De gauche à droite : Ben Hardy (Roger), Gwilym Lee (Brian), Mike Myers (Ray) et Rami Malek (Freddie), Bohemian Rhapsody

Une bande-son qui déménage !

Là où Bo Rhap fait un sans faute, c’est au niveau du mixage sonore. La bande-son est, évidemment, agrémentée de chansons de Queen et cela intervient toujours à un moment propice. C’est plaisant de voir (re)naître sous nos yeux et nos oreilles certains grands tubes du groupe. On ne peut s’empêcher de chanter ou, au moins, de battre la mesure en rythme devant le film ! C’est très entraînant et grandiose, mais là j’aurais tendance à dire… normal, c’est f*cking Queen !

Un casting au top

J’ai grandement apprécié les acteurs du film. Je ne saurais dire s’ils font justice ou non aux membres du groupe, mais en tout cas ça m’a plu. Ils arrivent à dire ou simplement faire sous-entendre des choses sans problème.

Que dire de l’interprétation de Rami Malek ? Il m’a époustouflé dans le rôle de Freddie Mercury, leader atypique et anticonventionnel du groupe. Il lui a réellement instauré une personnalité propre et identifiable. On sent que l’acteur a très bien préparé son rôle et s’est appliqué au maximum, le tout avec un naturel désarmant qui nous donne l’impression d’être vraiment en face du chanteur de Queen et non d’un acteur. Impressionnant !

Rami Malek (Freddie Mercury) dans Bohemian Rhapsody

Un concert grandiose

Sans vous spoiler, je suis obligée de dire que le film comporte une grande scène de concert live. Si j’ai trouvé un manque d’immersion à Bo Rhap, ce moment est une exception. Cette scène est extraordinaire et nous donne l’impression d’y être, d’avoir eu la chance d’assister nous aussi à ce fameux concert du groupe. On s’y croirait et on donnerait tout pour être dans la foule avec les spectateurs. Une scène grandiose qui procure frissons, plaisir, émotion et donne envie de fredonner à tue-tête.


CONCLUSION

Bohemian Rhapsody est un biopic réussi. Si je lui trouve quelques petits problèmes de rythme, d’immersion et une fin trop précipitée, il garde pour lui de beaux atouts, tels que : une bande-son qui décoiffe, un casting 5 étoiles (Rami Malek mérite définitivement son Oscar) et quelques moments clés assez inoubliables, comme le grand concert du Live Aid (que l’on peut retrouver en entier dans les bonus du DVD). S’il est très accessible aux néophytes, cela reste avant tout un film-hommage fait, je pense, par des fans et pour les fans. N’oublions pas qu’il s’agit d’un film et non d’un documentaire, donc ne prenez pas pour acquis ou réel tout ce qui se trouve dedans. Cela donne fortement envie de se pencher sur le véritable groupe en revanche, et on ne demande pas mieux de la part d’un biopic que de nous rendre intéressant les personnes qu’il met en scène ou leur histoire ! Je n’irais pas jusqu’à faire la révérence, mais Bohemian Rhapsody mérite au moins que j’ôte mon chapeau. Du joli !


Catégories :Films

Tagué:, , ,

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s