Séries

« You » : un brillant thriller sur les relations toxiques

Résumé

Joe, gérant d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par Beck, jeune aspirante écrivaine qui partage sa passion pour les livres et la poésie. Persuadé qu’ils sont faits l’un pour l’autre, il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir en permanence où elle se trouve et ce qu’elle fait, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance.


D’après les romans de Caroline Kepnes.


SANS SPOILERS

Un rythme effréné

Commencée l’après-midi et terminée tard dans la nuit, on peut dire que j’ai été particulièrement prise par la série You. L’histoire se déroule en dix épisodes et autant dire qu’il n’y a aucun moment de répit. Je ne dis pas qu’il se passe toujours quelque chose de dingue, mais le personnage principal et les sujets abordés sont suffisamment intéressants pour tenir en haleine même dans les moments les plus futiles. On est happé par notre visionnage, voulant savoir chaque tenant et aboutissant de cette relation et voir la vérité éclater au grand jour.

Résultat de recherche d'images pour "you netflix"

Beck au pays des gens toxiques

Une des forces principales de la série, c’est ses personnages et les rapports sociaux et sentimentaux qu’ils entretiennent. You fait sacrément réfléchir sur le comportement humain et les relations que l’on peut avoir avec autrui. Quelles sont les limites entre amour et obsession ? Entre tenir à quelqu’un et combler son propre besoin que quelqu’un tienne à nous ? Jusqu’où peut-on dire qu’on aime de manière « saine » ? …

Joe est un protagoniste fortement intéressant dans sa folie : Beck va devenir pour lui une véritable lubie, sans forcément s’en rendre compte lui-même. Suivre l’aventure de son point de vue permet de percevoir les choses à sa manière et voir ainsi comment son incroyable esprit psychopathe fonctionne.

Beck, quant à elle, est une personne naïve, insouciante, bonne vivante et dans une situation instable qui fait qu’elle se sent perdue. Elle se décrit comme « un aimant qui attire les mauvaises personnes » et ne sait pas encore à quel point elle a raison. Et si vous pensez que Joe est le seul individu toxique de son entourage, et bien vous avez tort… d’ailleurs, devinez qui va se rendre compte en premier de la mauvaise influence d’autres dans la vie de Beck ? Et bien Joe lui-même, ironie du sort !


Ambivalence et confusion

You est aussi une série qui dérange et peut mettre mal à l’aise. A l’heure où on aime pointer du doigt, désigner à tout prix un « méchant » à abattre, la série choisit de jouer sur l’ambiguïté de la personnalité du héros. Ce qui peut amener le spectateur lui-même à percevoir des choses contradictoires. Là où certains y verront peut-être un problème, j’y vois pour ma part un réalisme demi-teinté et, malheureusement, très juste.

Non, les psychopathes ne sont pas obligatoirement de mauvaises personnes sous tous les angles. Oui, ils peuvent avoir de bons côtés. Enfin, oui, ils sont souvent très malins et intelligents, ce qui est sans conteste une des grandes qualités de Joe, doté de ce que j’appelle un « super-cerveau » (=qui carbure toujours à cent à l’heure et presque sans répit). C’est une personne bien plus perspicace que la moyenne, mais son fonctionnement l’empêche d’être rationnel et ne lui fais percevoir que la réalité qu’il veut ou croit voir, oubliant la subjectivité d’autrui (et même s’il est très intelligent cela ne veut pas pour autant dire qu’il a toujours raison -oui j’ai mal digéré sa pseudo analyse de Beck au tout début de l’épisode 1 mdr-).

Je n’ai pas honte de le dire, mais oui, j’ai ressenti de l’empathie pour Joe à certains moments. Oui, je me suis reconnue dans certains de ses états d’âmes et, oui, il m’est arrivé de trouver que lui et Beck formaient un couple mignon… et ce bien qu’on sache la vérité sur lui. C’est là que la série frappe juste et fort, car les relations toxiques sont ainsi ! Confuses. Il y a de bons moments, il y a parfois bel et bien des sentiments et le « moche » n’est pas toujours facile à détecter.

Si la série arrive tout de même à nous toucher, c’est en partie parce que Joe est tragiquement sincère dans ses sentiments pour Beck et la relation qu’il entretient avec elle. Pour autant, il n’est pas possible de passer outre ses actions et son comportement nocif, ce qui rend la situation d’autant plus dérangeante et compliquée. Cette histoire est aussi bien tragique pour Beck que pour le spectateur au final. Joe est un personnage incroyablement intéressant dans sa folie et son propre aveuglement envers lui-même, persuadé qu’il ne fait rien de mal… je savais que Penn Badgley était un bon acteur (merci Gossip Girl), mais là il m’a particulièrement bluffé.


Conclusion

You est une de ces séries addictives, prenantes et qui tiennent en haleine jusqu’à la fin, qui dérange autant qu’elle fascine. Penn Badgley nous livre un Joe incroyablement marquant dans sa complexité, son ambivalence et son esprit particulier. Le thème des relations toxiques est particulièrement bien illustré et exploité, même si la série invite plus à réfléchir qu’elle ne dénonce clairement. Si les événements de fin ne m’ont pas surpris, j’ai quand même été étonnée du cliffhanger final, qui donne envie de voir une seconde saison. Une magnifique réussite dans le genre, sans grande surprise mais réellement bien menée, sensée et avec un casting 4 étoiles.

Synopsis : © Allociné.fr
Chronique : © Royaume des histoires
Images : © Berlanti Prod. ; Alloy Ent. ; A&E Studios ; Warner Horizon Television…

Publicités

Catégories :Séries

Tagué:, , ,

3 réponses »

  1. Je vois pas mal passer cette série en ce moment mais je ne savais pas que c’était un thriller ^^ J’étais persuadée que c’était une série cul-cul à l’eau de rose et donc je me disais que je regarderai ça un jour tranquillement en mettant mon cerveau de côté. Mais après avoir lu ton article cela me donne encore plus envie de voir la série mais pas pour la même raison, c’est plus parce que c’est intéressant de voir ce sujet abordé 😊

    Aimé par 2 personnes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s