Livres

« Terre de Brume », T1 : « Le Sanctuaire des dieux » : une épopée au féminin

Je tiens à dire que je suis spécialement fan de l’objet-livre : ni trop petit, ni trop grand, pile la taille que j’apprécie ! Un grand bravo également à Noëmie Chevalier pour cette sublime couverture. Le dessin est magnifique et les dorures rendent très bien.

Concernant le récit, c’est une aventure-fantasy que j’ai beaucoup appréciée. Le fait que les rôles leader soient tenus par deux femmes donne un second souffle au genre. Héra et Intissar sont fortes et sensibles à la fois, ce qui, selon moi, les empêchent de tomber dans la caricature.


Un univers fascinant et angoissant

L’univers de Terre de Brume est fascinant et suscite l’interrogation. Si on en apprends un peu sur cette dernière dans ce premier tome, il reste quelques mystères à résoudre, des explications à apporter et cela suscite suffisamment ma curiosité pour me pousser à lire la suite.

Je n’ai pas pu m’empêcher de faire une transposition de cette Brume avec ce qui se passe dans notre monde. Elle me renvoyait fortement à l’étendue de la pollution sur Terre, amenant le lecteur à prendre conscience qu’il fallait réagir avant de finir englouti par un nuage toxique et que la vie ne soit plus viable.


Une aventure assez brève

Mon seul petit « couac » avec ce livre, c’est qu’au fait de sa longueur j’ai pu trouver certains passages écourtés alors que j’aurais aimé avoir plus de détails ou de descriptions. Pareil au niveau des relations entre les personnages : j’aurais encore plus apprécié que cela soit plus « posé » et étendu sur la durée.

Cependant, le fait que le roman n’excède pas 300 pages est aussi, paradoxalement, un bon point. On voit qu’il est possible d’écrire un roman de fantasy qui tient la route et suffisamment prenant, sans en faire un livre de 600 pages. On dévore Terre de Brume assez rapidement et, même avec cette sensation de brièveté, cela ne m’a pas non plus laissé sur ma faim.


Conclusion

J’ai bien apprécié ce premier tome de Terre de Brume dans l’ensemble. Je suis curieuse de découvrir la suite, intrigue comme personnages ayant assez éveillé mon intérêt. C’est toutefois une oeuvre brève et sans grosses surprises, surtout comparé aux Outrepasseurs, première saga de l’autrice dont j’ai tout simplement adoré le premier opus. Dans tous les cas, si Terre de Brume vous intrigue, lancez-vous. Le divertissement en vaut suffisamment le détour, en particulier si vous recherchez un récit mené par des personnages féminins et pas trop long.


Avez-vous lu ce titre ? L’avez-vous aimé ?


FICHE TECHNIQUE

TITRE VO : Terre de Brume (fr)
ÉCRITURE : Cindy Van Wilder)
PARUTION : 2018
GENRE(S) : Fantasy, Aventure
THÈMES : Catastrophe, quête, mystère, périple, deuil, magie, religion, apocalypse…
PAGES : 288 (GF, Rageot, 2018)

Publicités
Pages : 1 2

Catégories :Livres

Tagué:, , ,

1 réponse »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s