Roman, La Prophétie des Anges, T1 : « Traqués », Marina Joy Sharp

traues

➔ Elle rêve de lui chaque nuit. Il ignore jusqu’à son existence. Le destin va se charger de les réunir. Lorsque la vie d’Hannah se trouve menacée, Zeke est envoyé pour la sauver. Parce que c’est ce que font les Anges : protéger les humains des forces démoniaques. Qui sont ces créatures qui oeuvrent dans l’ombre ? Pourquoi est-elle visée ? Il l’ignore. Une seule certitude : cette jeune humaine exerce une curieuse ascendance sur lui. Au milieu du danger, du sang, de la mort, un lien magnifique se tisse entre les deux jeunes gens. Peu importe que ce soit interdit, peu importe qu’ils risquent mille tourments. Zeke sera-t-il de taille face à ce qui s’annonce ? Peut-elle se fier à lui ainsi qu’à ses courageux lieutenants ? Avant qu’ils ne puissent faire marche arrière, ils se retrouvent entraînés dans une guerre ancestrale qui les dépassent…


EN BREF…

Un roman avec un fort potentiel. L’univers développé est bien construit et intéressant. L’histoire, qui se met en place petit à petit, est intrigante et les personnages m’ont plu au premier abord. Malheureusement, la romance et les sentiments prennent -pour moi- trop de place et de manière exacerbée, bloquant l’avancement de l’intrigue.


EN DÉTAILS…

Je remercie les éditions Epta Publishing qui m’ont permis de lire ce roman en service presse, bien que je leur avais annoncé que je ne pourrais peut-être pas rendre ma chronique dans les délais impartis. C’est bien gentil de leur part d’avoir accepté malgré tout !

Au vu du résumé de Traqués, je savais à quoi m’attendre et que ce serait 50/50. Soit cela allait vraiment me plaire ou, au contraire, je n’allais pas accrocher.  J’ai donc, par curiosité, voulu tenter ma chance avec le titre de Marina Joy Sharp. Malheureusement, c’est l’option numéro deux qui l’aura emporté… Si cela avait bien commencé et que j’ai tenté de lui laisser une chance, le roman m’aura finalement eu à l’usure.

Commençons avec le positif, car il y en a ! J’ai apprécié la plume de l’autrice et la façon dont elle a construit son univers en réinventant une sorte de hiérarchie angélique. C’est relativement intéressant. L’intrigue se développe à tâtons, suscitant la curiosité du lecteur au fil des pages. J’ai bien aimé la plupart des personnages, même si je n’ai pas eu l’occasion de les approfondir. Hannah est une héroïne sensible, mais qui essaie de garder la tête droite et de faire face aux circonstances. Heureusement qu’elle est bien épaulée par son cercle d’amis (dont certains m’auront tout de même paru sur-protecteur). Au niveau des anges, si j’ai apprécié Zeke et trouvé ses déboires avec son frère d’arme assez amusant, j’ai surtout été intriguée par Rachel dont le personnage m’a semblé plus complexe qu’il n’y paraissait.

Finalement, il n’y a qu’une seule chose qui ne m’a pas emballé du tout : l’histoire d’amour naissante entre Zeke et Hannah. C’est beaucoup trop lisse et « classique ». Ils ne peuvent lutter face à cet amour intense, passionné et inévitable qui naît entre eux, malgré les interdits qui devraient les séparer et les dangers que cela représente. On nous vend pourtant Zeke comme quelqu’un d’à cheval sur la loi et ses principes, mais il n’aura finalement pas cherché à résister. On passe énormément de temps à décortiquer les sentiments amoureux des personnages. C’est très redondant, répétitif et… un peu mièvre à mes yeux. Je n’ai pas trouver ça crédible et cela contribue aussi à ralentir l’intrigue. J’ai donc fini par me lasser de cette lecture qui se répétait sur un sujet qui n’éveillait pas mon intérêt. Ce n’est pas faute d’avoir insisté sur presque 200 pages pourtant…

Un premier tome qui avait donc plein de potentiel et me plaisait sous bien des aspects, mais la romance est mal passée et aura eu raison de moi… Cela a été un véritable frein dans ma lecture. Toutefois, je ne doute pas que ce genre d’histoire trouvera son public. Il est même possible que j’aie, moi aussi, apprécié ce roman une dizaine d’années plus tôt. Mais à l’heure actuel, cela n’entre pas dans les lectures qui me parlent. Si toutefois le résumé vous interpelle et que la façon dont j’ai décrit la romance semble vous convaincre, n’hésitez pas à laisser sa chance à Traqués. S’il ne m’a pas convaincu, je lui reconnais volontier des qualités. N’hésitez donc pas à me faire un retour si jamais vous lisez ce livre, je reste curieuse concernant vos avis !

Lecture inachevée, donc pas de notes.

Et toi ? Qu’as-tu pensé de ce livre ?


FICHE TECHNIQUE :

ÉCRITURE : Marina Joy Sharptraues
PARUTION :
 2018
CATÉGORIE : Roman
GENRE(S) : Fantastique, romance
THÈMES : Mythe(s), légendes, prophétie, tolérance, odyssée, aventure, romance…
PAGES : 550 (GF, Epta Pubishing,2018)

15 réflexions sur “Roman, La Prophétie des Anges, T1 : « Traqués », Marina Joy Sharp

  1. JabberTheBlogger dit :

    Je le lirais peut-être. J’aime la romance (malgré le fait qu’il faut quand même que l’histoire de base tienne la route pour que la romance soit intéressante). Et surtout j’adore tout ce qui se rapproche de loin aux anges déchus ou non 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s