Roman | Les chroniques des fleurs d’opale, T1 : « La candeur de la rose », partie 1, Ielenna

fleursopale

➔ Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui. Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’oppose à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui. Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?


EN BREF…

Une aventure intrigante et palpitante, joliment mené de bout en bout. L’autrice a su à la fois utiliser les codes classiques du genre tout en créant à sa manière un univers unique et identifiable. J’ai toutefois plus ou moins apprécie l’héroïne en fonction de son comportement et trouvé pas mal de longueur à ce premier volume, qui reste quand même une assez bonne lecture.

3.5 hearts


EN DÉTAILS…

Ce premier volet des Chroniques des Fleurs d’Opale introduit bien son univers et ses personnages. Même s’il n’est que la première partie de La candeur de la rose, on y trouve une grande aventure/quête menée de bout en bout. De quoi contenter le lecteur et ne pas le laisser sur sa faim en arrivant au bout du roman.

J’ai apprécié les personnages de cette histoire, plus particulièrement l’impétueuse et mystérieuse Yasalyn qui subit une superbe évolution et m’a beaucoup touchée. On sent leurs liens se resserrer petit à petit, bien que les affinités ne soient pas toujours évidente à s’installer. Tous sont menés a subir d’importants changements au cours de cette aventure. Quant à notre héroïne, Diphtil : si j’apprécie son grand coeur, son courage et son empathie naturelle, son côté moralisateur aura eu tendance à me taper sur les nerfs. Je ne l’ai pas non plus trouvé très agréable avec Yasalyn, ce qui aura eu tendance à beaucoup m’énerver. Elle ne fait aucun effort avec elle. Pour une prétendue « rose pure et candide », je l’ai trouvé beaucoup plus épineuse et piquante avec cette dernière que l’inverse…

Résultat de recherche d'images pour "chronique fleur d'opale"

Source image : https://fr.ulule.com/fleursdopale/news/

L’écriture du roman est censé coller avec le personnage de Diphtil. Cette dernière, ayant reçu une éducation monastique, s’exprime de manière assez soutenue. Si j’ai trouvé ça un peu pompeux dans un premier temps, j’ai fini par m’y habituer. Tout le roman n’est pas écrit de cette manière. Le texte est parfois plus « relâché » avec un langage plus neutre, voir très familier, en fonction du personnage qui s’exprime ou est au centre du chapitre.

Même si j’ai apprécié l’histoire, j’avoue avoir lu certains passages en diagonale, ayant trouvé beaucoup de longueur à ce premier tome…

Ce premier volet des Chroniques des fleurs d’opale fût une bonne lecture, mais toutefois pas un coup de coeur. Je serai quand même au rendez-vous pour la suite. J’ai envie de lever le voile sur ce mystérieux plan qui se trame dans l’ombre de l’Humanité, sur le destin de Diphtil et de savoir ce qu’il va advenir de nos personnages. Je recommande cette histoire surtout aux amateurs de romans de fantasy et de grandes aventures, n’ayant pas peur des longueurs et/ou ne fuyant pas la romance.

3.5 heartsEt toi ? Qu’as-tu pensé de ce livre ?


fleursopaleFICHE TECHNIQUE :

ÉCRITURE : Ielenna
PARUTION : 2017
CATÉGORIE : Roman
GENRE(S) : Fantasy
THÈMES : Prophétie, Dieux, aventure, quête, voyage, famille, amitié, malédictions, guerre…
PAGES : 468 (GF, Graphein, 2017)

2 réflexions sur “Roman | Les chroniques des fleurs d’opale, T1 : « La candeur de la rose », partie 1, Ielenna

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s