Royaume des histoires

« Twilight » : je découvre les romans 10 ans après !

« Je n’ étais sûr que de trois choses :

-Un, Edward était un vampire.
-Deux, une partie de lui, et j’ignorais encore sa taille, voulait s’abreuver de mon sang.
-Trois, j’étais incontestablement et irrévocablement amoureuse de lui. »

« Twilight : Fascination », Stephenie Meyer

➔ Pour laisser à sa mère la liberté d’accompagner son compagnon dans ses déplacements, Bella décide de quitter Phoenix et s’installe chez son père, chef de la police de Forks, petite bourgade de l’état de Washington. Au lycée, ses regards se portent sur Edward Cullen dont la beauté et le comportement la terrorisent et la fascinent. La passion qui naît entre eux ne peut que l’exposer à de nombreux dangers, car Edward n’est pas un humain et elle le sait.



– LES AUTRES TOMES

TENTATION (2) – HÉSITATION (3) – RÉVÉLATION (4)


EN BREF…

Une assez bonne surprise. N’étant pas fan des films, je n’attendais pas du tout ce livre au tournant. Finalement, Fascination est un premier tome à l’univers prenant. L’autrice a une plume délicate et romantique. Les personnages sont bien construits et un minimum intéressants, même si je ne raffole pas du tout d’Edward et Bella, ni de leur relation. La mythologie du vampire est exploitée de manière plaisante… un roman qui passe étonnamment bien, en somme.


EN DÉTAILS…

« Je ne lirais jamais Twilight », pensais-je depuis 2005… et treize ans après, me voilà ici à vous rédiger une chronique sur le premier tome de cette célèbre saga. Qu’est-ce qui m’a motivé ? Honnêtement, une simple curiosité face à ce bestseller qui a, il faut le dire, été un véritable phénomène dans l’univers de la littérature jeunesse, au point de remettre les vampires au goût du jour et de lancer des modes littéraires et culturelles. Après avoir re-visionné les films sur Netflix (dont je ne suis définitivement pas fan, excepté le cinquième), j’ai eu envie de me lancer dans le roman. J’appréhendais beaucoup, tout en gardant en tête ce que pas mal de gens semblaient dire : « les livres sont tellement mieux ! ». Bilan de cette expérience ?

Je dois le reconnaître : effectivement, les livres sont mieux. Du moins, en ce qui concerne Fascination. L’histoire est à-peu-près la même que dans l’adaptation cinéma, avec des scènes en plus et/ou des détails qui changent. Jacob intervient aussi beaucoup plus tard dans l’histoire. Tout s’orchestre de manière fluide et cohérente.

Robert Pattinson (Edward), Ashley Green (Alice) et Jackson Rathbone (Jasper) dans « Twilight » de Catherine Hardwicke.

La mythologie du vampire est réécrite et exploitée d’une façon originale et soignée. Je sais que le coup du vampire qui brille au soleil ne fait pas l’unanimité (et j’en fais partie), mais bon… ça reste vraisemblable dans l’univers créé par l’autrice.

J’ai aussi un faible pour la plume de Stephenie Meyer. Malgré les points qui me gênent dans son histoire, elle sait la raconter de manière agréable, avec une plume à la fois simple mais recherchée, délicate, poétique. Le rendu est assez « adulte » comparé à d’autres romans similaires qui sont sortis ensuite, essayant de surfer sur la vague du succès de Twilight.

J’aimais beaucoup les personnages secondaires dans les films et n’ai pas été déçu de ce côté. Que ce soit la famille Cullen, Charlie, le clan Quilleute ou les amis de lycée de Bella, on s’intéresse toujours plus ou moins à eux. Mon favoritisme envers Alice ne fait que s’amplifier avec les romans, même si majoritairement j’apprécie toute la famille Cullen. Enfin, excepté le petit dernier… C’est là que ça commence à coincer.

Kristen Stewart dans le rôle de Bella Swann, Twilight.

Si j’ai assez aimé ce roman dans l’ensemble et que je lui trouve des qualités, j’ai du mal à apprécier les personnages principaux et leur histoire d’amour. Edward me sortait déjà par les yeux dans les films. Son caractère n’est pas tout à fait le même dans le roman et, si je le trouve plus cohérent, je ne l’apprécie pas plus. Je le trouve trop autoritaire, déprimant, condescendant, collant… et je ne le trouve pas du tout épanouissant. Si j’étais Bella, je me sentirais mal avec lui. Je le trouve toxique (cet avis n’engage que moi, c’est très personnel) en plus d’avoir une attitude et des propos parfois vraiment incohérents. Loin d’être mignon, je trouve son côté « dark » exaspérant. Bref, Edward Cullen m’agace au plus haut point. Même si parfois je le comprends (merci la jolie plume de l’autrice), je ne l’apprécie pas. Quant à Bella… Elle a su éveiller mon empathie au début du roman, mais je ne la trouve pas sympathique. Qu’elle soit réservée, soit, mais là c’est juste un haut level de détachement pour tout et tout le monde alors que certaines personnes essayent d’être gentilles avec elle (coucou Jessica). Je trouve son obsession pour Edward beaucoup trop poussée (même si c’est justifié par sa nature de vampire…). Elle ne pense qu’à ça et c’est, là encore, exaspérant. Enfin, un détail concernant sa relation avec Jacob  m’a particulièrement énervée. Elle a une attitude envers lui que je juge complètement dégueulasse et qui l’a fait chuter dans mon estime assez sévèrement. Pour moi, les deux personnages principaux de Twilight ne sont pas très attachants et n’éveillent rien du tout en mon intérieur.

Source : Pinterest…

Au final, Fascination aura été une bonne surprise. Contrairement à ce que je pensais, j’ai plutôt bien aimé ce premier tome de Twilight. Surtout pour l’univers, les personnages secondaires et l’écriture de Stephenie Meyer. Vous l’aurez compris, concernant la romance et les personnages principaux… c’est autre chose. J’ai acheté le second tome malgré tout, car je reste curieuse sur la suite, tout en appréhendant ce qui  m’attend avec l’arrivée du fameux triangle amoureux…

Et toi ? Qu’as-tu pensé de ce livre ? Tu préfères le film ou le roman ?


FICHE TECHNIQUE :

TITRE V.O : Twilight
ÉCRITURE : Stephenie Meyer
PARUTION : 2005
CATÉGORIE : Littérature jeunesse (13+)
GENRE(S) : Romance, Fantastique
THÈMES : Amour, Fascination, Famille, Vampire, Premier amour…
PAGES : 524 (GF, 2005) / 512 (poche, 2014)