Roman : La Passe-Miroir T1, « Les fiancés de l’hiver », de Christelle Dabos.

ARTICLE ORIGINELLEMENT PUBLIÉ SUR GOLDEN-BOOKS

➔ Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’Arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel…

pmmm

TITRE : La Passe-miroir T1, Les fiancés de l’hiver

AUTRICE : Christelle Dabos

PARUTION : 2013 

CATÉGORIE : Roman jeunesse (13+)

GENRE(S) : Fantasy

THÈMES : Famille, conflits, rivalités, mariage arrangé, pouvoirs, clans, aventure, vérités cachées, romance…

PAGES : 519 (Gallimard, 2013)

 

4 hearts Un premier tome très prenant, original et captivant.

Pour un premier roman, on est sur du lourd. Que ce soit le monde créé par Christelle Dabos, les personnages, la narration… waoh ! J’en reste bouche bée.

L’univers de la saga m’a de suite interpellé : des habitants vivant sur des Arches, morceaux de terres flottants. Sur chaque arche : un peuple avec un mode de vie, une politique, des coutumes et des pouvoirs/dons différents. Le pouvoir de liseuse d’Ophélie, qui peut remonter le passé des objets et de leur propriétaire (tant qu’il est lié à l’objet) et son aptitude à traverser les miroirs. Le pouvoir d’illusion des Mirages. Les signes distinctifs des familles… L’univers est tellement riche, captivant et incroyable qu’il vaut mieux que vous le découvriez par vous-même.

Les personnages ne sont ni tout blanc, ni tout noir. Bons et mauvais se côtoient et se mélangent, dissimulant leur vraie nature. Chacun affronte le monde à sa manière. Ophélie est petite, chétive et très maladroite depuis son accident de miroir. Pourtant, elle se révèle être une héroïne plus solide et affirmé qu’il n’y paraît. Elle est déterminée, réfléchit, courageuse, sait ce qu’elle veut et ce qu’elle ne veut pas. Il lui arrive aussi de douter, se tromper et de se poser des questions. Parfaitement imparfaite. Elle est très humaine en cela.

FanArt de Laëtitia Bachellez. https://www.artstation.com/artwork/3zlWo

D’ailleurs, je dirais que tous les personnages le sont : que ce soit Thorn, qui nous paraît glacial et très rude, mais qui se dévoile très doucement ; Berenilde, une femme frivole, sournoise et passionnée, qui nous apparaît tantôt détestable, tantôt attachante. Rosine, dont le mauvais caractère finit par nous séduire. Renard, qui pense toujours à servir ses propres intérêts , mais qui est juste, loyal et très attachant. Dame Hidelgarde qui semble manquer de bonnes manières, mais qui reste honnête et fidèle à elle-même dans cette société hypocrite. Archibald et sa mauvaise habitude d’user de ses charmes, se consumant dans les plaisirs et les divertissements ; blasé du mode de vie qu’il mène sans pour autant s’en détourner, car il ne connait que cette réalité. On ne saurait se passer d’aucun d’entre eux !

L’intrigue avance doucement et prend le temps de tout mettre en place (ce qui peut causer quelques longueurs au début). Pleins de sous-intrigues viennent se joindre à l’histoire et bouleverser le quotidien d’Ophélie ; toutes aussi passionnantes les unes que les autres. La Citacielle est un lieu de débauche, de faux semblants où tout le monde vit dans l’illusion de manière consciencieuse. C’est un endroit où s’enchaînent scandales, sourires de façade et coups de poignard dans le dos. Amateurs d’intrigues de Cour et de jeu de pouvoir, ce livre est fait pour vous ! 

J’aurais tellement d’éloges à faire sur ce roman, mais je préfère ne pas en dire plus et vous laissez plonger dedans. J’ai eu un peu de mal au début, mais une fois Ophélie arrivée à Clairedelune, ça devient énorme de chez énorme. C’est à la fois un jeunesse et un contemporain pour moi, il ne semble pas adressé à une tranche d’âge en particulier. En tout cas, je le considère déjà comme un classique du genre, une lecture incontournable qui restera forcément dans les annales. J’ai hésité à lui accorder le coup de coeur, car je n’ai pas ressenti d’émotions en particulier en le lisant. Mais bon… comme il me laisse sans voix de par ses nombreuses autres qualités, je pense qu’il le mérite bien. Il me tarde de lire la suite, vraiment !

13 réflexions sur “Roman : La Passe-Miroir T1, « Les fiancés de l’hiver », de Christelle Dabos.

  1. entournantlespages dit :

    J’avais tellement adoré ma lecture de ce premier tome… Découvrir Ophélie, Thorne et les autres personnages, la Citacielle, les complots et faux-semblants de cette société où l’apparence est le plus important, etc… Je pense relire la saga très prochainement, c’est devenu une de mes préférés. J’avais encore plus apprécié le deuxième tome où l’on en découvre davantage sur les esprits de famille et sur le Pôle.

    Aimé par 1 personne

    • Royaume des histoires dit :

      C’est marrant c’est pareil pour moi ahah ! J’avais trouvé le début un peu long et malgré avoir trouvé ma lecture excellente, c’est en y repensant encore et encore que je me décidé que la classer coup de coeur 😛 ! Oui le 2 est encore mieux, c’est mon favoris pour le moment ♥!

      Aimé par 1 personne

  2. plumesdelune dit :

    J’ai beaucoup aimé ce premier tome ! Je viens d’acheter le 2 aux imaginales (je voulais le faire dédicacer par l’auteure, mais finalement y’avait troooooooooop de monde dans la queue, alors j’ai pas pu 😦 ), mais bref, j’ai hâte de le lire !
    ~Kara

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s