Livres

« Phobos » T.3, Victor Dixen


Le Yin est noir, le Yang est blanc, explique-t-il en détaillant le croquis. Le Yin et le yang sont aussi différents que la nuit et le jour, le vide et plein, le froid et le chaud…le mal et le bien. Pourtant, regardez : il y a un point blanc dans la partie noire, et un point noir dans la partie blanche. Parce que rien n’est jamais tout noir, ni tout blanc. Parce que personne n’est jamais entièrement mauvais, ni entièrement bon.

Phobos, tome 3, Victor Dixen

RÉSUMÉ

Fin du programme Genesis dans 1 mois… 1 jour… 1 heure… Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau. Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge. Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre. Elle est prête à mourir pour sauver le monde. Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ? Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.


– AUTRES ARTICLES –

TOME 1 | VIDÉO BILAN


Un troisième tome haletant au possible et mené d’une main de maître.

Phobos 3 part loin… mais dans le bon sens du terme. On avance réellement dans l’intrigue et les 620 pages se lisent facilement.

Néanmoins, je persiste à avoir des problèmes avec cette saga. Je n’ai clairement pas d’affinités avec tous les personnages. C’est positif dans le sens où l’auteur arrive à créer différents types de personnalités et d’individus avec lesquels le lecteur va pouvoir se lier, ou non. C’est négatif dans le sens où, forcément, il y en a que je ne peux pas me voir ! Alexei, par exemple, que j’aurais frappé à quasiment chaque instant de ma lecture. Krys me sort également par les yeux. D’un côté, je comprends le but de Victor Dixen et le(s) message(s) qu’il veut faire passer sur l’Homme et notre société en mettant en place des événements pareils. De l’autre, je ne cautionne juste pas ces attitudes ahah. Cette lecture m’aura donc énervée sous bien des aspects, mais c’est tout à fait personnel.


Vous m’avez demandé ce que Léonor représente pour moi ? Eh bien justement, c’est ça qu’elle représente. L’inconnu. L’imprévisible. Le petit feu follet roux qui suit son propre chemin, même dans le spectacle le mieux rodé. […] Léonor, c’est la flamme de la liberté !

Phobos 3, Victor dixen

Les bons points de ce roman vont, pour ma part, à l’évolution du personnage de Serena Mc Bee, que je sacre officiellement l’antagoniste la plus HORRIBLE, malsaine, cruelle.. la plus ABJECTE de tous les méchants de romans que j’ai rencontré jusque-là. C’est un personnage avec une psychologie et façon de pensée relativement intéressante -et effrayante-. Elle franchit tellement de limites dans ce tome, allant au-delà de l’attendu et de l’imaginable à un point que s’en est presque surréaliste… mais cela reste plaisant, car on en attend pas moins d’un bon antagoniste et sa chute (si cela arrive…) en sera d’autant plus savoureuse.

Autre personnage qui évolue de manière non déplaisante : Harmony. Je l’aimais déjà avant (bien qu’on insiste beaucoup trop sur son apparente fragilité à mon goût), mais elle gagne en force et en capacités dans cette suite. Elle m’aura juste exaspérée dans son incapacité à ouvrir les yeux sur ses sentiments.

Dernier point intéressant du roman : il aura su me surprendre dans les faits. Un énorme doute plane autour d’un des personnages centraux de l’histoire et j’avoue m’être prise au jeu. Il y a également une révélation importante et qui fait mouche. Merci d’avoir réussi à me mener par le bout du nez.


CONCLUSION

J’ai apprécié ce tome 3 de Phobos, même si la saga n’est pas un coup de coeur dans l’ensemble. L’écriture de Victor Dixen est toujours aussi addictive et plaisante, avec des passages qu’on surlignerait bien au marqueur tant ils sont épiques et véridiques. J’ai apprécié l’évolution de l’intrigue et j’admets avoir envie de découvrir la finalité de cette histoire, voir même de découvrir le roman Phobos : Origine. L’auteur à très bien « vendu » son hors-série dans ce tome 3, d’une manière habile et originale. Il y a eu des points noirs dans ma lecture, mais cela relève plus de mon ressenti personnel. J’ai toujours cette impression que certains personnages manquent de réalisme et sont trop clichés, mais ce n’est pas ce qui m’a le plus dérangé. Rendez-vous donc dès que possible pour le dernier voyage ! Sans être impatiente de le lire non plus, j’admets être un poil curieuse…


– Fiche technique –

  • Titre : Phobos 3
  • Écriture : Victor Dixen
  • Parution : 2016 (Robert Laffont)
  • Genre(s) : Science-fiction, Romance
  • Thèmes: Société, voyage spacial, pouvoir, amour, amitié, suspens…
  • Pages : 620 

Catégories :Livres

Tagué:, ,

5 réponses »

    • J’apprécie, sans être fan non plus. Disons qu’il y a des défauts assez dérangeants, mais aussi de bonnes qualités. C »est une lecture assez ambivalente ahah ! Mais c’est très bien ficelé et écrit. N’hésite pas à essayer à l’occasion 🙂

      J'aime

  1. J’ai terminé cette saga en début d’année et malgré tous les points négatifs que j’ai pu relever, ça reste une saga coup de foudre ! C’est une saga qu’on ne peut oublier ! Elle m’a fait passer par tellement d’émotions ! Je la recommande chaudement !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s