2017 – Bilan culturel 02 : mes mangas/BD

Les mangas / BD

En chiffres, ça donne :
27 volumes lus – 10 séries suivies – 12 coup de coeur
02

3/ Black Butler, de Yana Toboso
Les volumes 23 et 24 de mon shônen favori sont sortis cette année. Un nouvel arc a débuté et, comme toujours, c’est follement prenant, fascinant et mystérieux. Ciel et Sebastian sont confrontés à une nouvelle enquête : il semblerait qu’un music hall des environs soit le quartier général d’une secte douteuse. Pour découvrir ce qui s’y passe vraiment et mieux contrer leurs ennemis, le jeune comte et bon nombres de personnages secondaires vont se mettre en avant en décidant de former… un groupe d’Idol. Oui oui. En pleine ère Victorienne, au XIXème siècle ahah. Yana exploite de nouveau son talent fabuleux de mêler les genres : drame, policier, fantastique et historique côtoient l’humour et la parodie ahah! C’est toujours aussi bidonnant et sombre, mystique et prenant. Bref, cette saga est toujours au top.

bb

« Black Butler », vol. 24

2/ Les Carnets de Cerise, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret
J’en parle dans cette vidéo. Découverte très tardive, puisque que j’ai acheté le premier tome à Montreuil début décembre. Le coup de foudre a été tel que, dès le lendemain, je me suis achetée les tomes 2 et 3. J’ai reçu les deux derniers pour Noël et les aient lus aussitôt. C’est une série d’une grande douceur, addictive, avec des idées originales mais pourtant d’une si belle simplicité. Cerise est une héroïne inoubliable que l’on voit grandir au fil de la série et c’est beau. Le dernier tome aura réussi à me faire pleurer tant c’est émouvant… et que dire des dessins ! Je les trouve superbes et ils collent parfaitement avec l’histoire. Une série qui a beaucoup de succès et, croyez-moi, c’est amplement mérité. A mettre entre toutes les mains, petites ou plus grandes.

cerise

« Les carnets de Cerise », vol. 2 ou 3

1/ Reine d’Égypte, de Chie Inudoh
Gros coup de coeur pour ce titre dont les 3 premiers volumes sont parus cette année. On y découvre Hachepsout, fille du pharaon Thoutmosis Ier et donc héritière légitime du trône d’Égypte. Sauf qu’à l’époque, une femme ne pouvait monter sur le trône. ‘Chepsout va donc se retrouver mariée à son demi-frère, le futur Thoutmosis II. Et quel beau… sal***. La jeune femme ne l’entend pas de cette oreille, ne compte pas se laisser impressionner par cet énergumène et va tenter de reprendre le pouvoir à sa manière. Hachepsout est une héroïne en avance sur son temps et tellement badass ! La suivre dans sa conquête silencieuse est jubilatoire. Bien qu’on soit dans la fiction, l’autrice s’est basée sur des faits historiques et des personnages réels. Oui, Hachepsout a vraiment existé ! Un titre que je continuerais à suivre de près en 2018.

re

« Reine d’Égypte », vol. 1

Rendez-vous la semaine prochaine pour le bilan cinéma !

Une réflexion sur “2017 – Bilan culturel 02 : mes mangas/BD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s