2017 – Bilan culturel 03 : les films

Les films

En chiffres, ça donne :
82 films vus – 49 premiers visionnages – 19 coup de coeur (/49) – 09 sorties cinéma

3305903554_1_8_fnyjkUkl

3/ Coco, de Lee Unrick (Disney-Pixar)

J’ai hésité avec Star Wars VIII… mais impossible de ne pas mentionner Coco dans un top 2017 tellement ce film est formidable et beau. Une belle et intense histoire de famille comme Disney et Pixar savent si bien les faire. Les graphismes sont d’un détail ahurissant, le doublage français est un des plus impeccables et immersifs jamais vu en animation, les personnages sont attachants, émouvants, réels… bref, un gros coup de coeur. Il aura réussi à me faire pleurer et je sais que je suis très loin d’être la seule. Un Pixar qu’il faut absolument voir. C’est beau, fort et vraiment très abouti.

2/ Premier contact, de Denis Villeneuve

Un film de SF pas comme les autres (enfin, je n’en ai pas vu des masses je le reconnais). Au lieu de s’intéresser à une invasion extraterrestre basique comme on en a déjà vu, l’accent va ici être mis sur les procédés de communication qui vont être mis en oeuvre par les scientifiques pour tenter de comprendre les intentions des envahisseurs. On se focalise sur l’échange, la description du langage et la création de nouveaux codes pour pouvoir échanger entre deux espèces. Cela ne passionnera pas tout le monde, surtout les amateurs d’actions, mais personnellement j’ai adoré cette approche didactique. On reste tout de même dans le divertissement SF, mais la manière dont le film amène le sujet est rafraîchissante. Premier Contact peut être intéressant à voir pour tous ceux qui s’intéressent à la linguistique ou au processus du langage. Pas non plus besoin d’être un érudit ou féru du sujet évidemment. Un beau coup de coeur !

1/ Lion, de Garth Davis

Lion était vendu comme le nouveau Slumdog Millionnaire… et effectivement, c’est une superbe relève. L’intrigue est prenante, à la fois dure, bouleversante, mais aussi belle et pleine d’espoir. Le personnage principal va perdre la trace de son grand-frère dans une gare indienne. Ce n’est encore qu’un enfant qui ne connait pas le nom de son village, ni ne sait comment s’y rendre. Je ne vous en dirais pas plus, car ce film percute, pique le coeur à vif et se savoure.  C’est un récit difficilement oubliable, inspiré d’une histoire vraie. Lion est un film merveilleux qu’il faut avoir vu au moins une fois dans sa vie, en VO de préférence (j’ignore si les indiens parlent leur langues en VF, mais en VO oui, ce qui rend le film plus percutant et plus fort).

britlit_iStock_000002366680Small_4

On se retrouve la semaine prochaine pour les séries TV !

2017 – Bilan culturel 02 : mes mangas/BD

Les mangas / BD

En chiffres, ça donne :
27 volumes lus – 10 séries suivies – 12 coup de coeur
02

3/ Black Butler, de Yana Toboso
Les volumes 23 et 24 de mon shônen favori sont sortis cette année. Un nouvel arc a débuté et, comme toujours, c’est follement prenant, fascinant et mystérieux. Ciel et Sebastian sont confrontés à une nouvelle enquête : il semblerait qu’un music hall des environs soit le quartier général d’une secte douteuse. Pour découvrir ce qui s’y passe vraiment et mieux contrer leurs ennemis, le jeune comte et bon nombres de personnages secondaires vont se mettre en avant en décidant de former… un groupe d’Idol. Oui oui. En pleine ère Victorienne, au XIXème siècle ahah. Yana exploite de nouveau son talent fabuleux de mêler les genres : drame, policier, fantastique et historique côtoient l’humour et la parodie ahah! C’est toujours aussi bidonnant et sombre, mystique et prenant. Bref, cette saga est toujours au top.

bb

« Black Butler », vol. 24

2/ Les Carnets de Cerise, de Joris Chamblain et Aurélie Neyret
J’en parle dans cette vidéo. Découverte très tardive, puisque que j’ai acheté le premier tome à Montreuil début décembre. Le coup de foudre a été tel que, dès le lendemain, je me suis achetée les tomes 2 et 3. J’ai reçu les deux derniers pour Noël et les aient lus aussitôt. C’est une série d’une grande douceur, addictive, avec des idées originales mais pourtant d’une si belle simplicité. Cerise est une héroïne inoubliable que l’on voit grandir au fil de la série et c’est beau. Le dernier tome aura réussi à me faire pleurer tant c’est émouvant… et que dire des dessins ! Je les trouve superbes et ils collent parfaitement avec l’histoire. Une série qui a beaucoup de succès et, croyez-moi, c’est amplement mérité. A mettre entre toutes les mains, petites ou plus grandes.

cerise

« Les carnets de Cerise », vol. 2 ou 3

1/ Reine d’Égypte, de Chie Inudoh
Gros coup de coeur pour ce titre dont les 3 premiers volumes sont parus cette année. On y découvre Hachepsout, fille du pharaon Thoutmosis Ier et donc héritière légitime du trône d’Égypte. Sauf qu’à l’époque, une femme ne pouvait monter sur le trône. ‘Chepsout va donc se retrouver mariée à son demi-frère, le futur Thoutmosis II. Et quel beau… sal***. La jeune femme ne l’entend pas de cette oreille, ne compte pas se laisser impressionner par cet énergumène et va tenter de reprendre le pouvoir à sa manière. Hachepsout est une héroïne en avance sur son temps et tellement badass ! La suivre dans sa conquête silencieuse est jubilatoire. Bien qu’on soit dans la fiction, l’autrice s’est basée sur des faits historiques et des personnages réels. Oui, Hachepsout a vraiment existé ! Un titre que je continuerais à suivre de près en 2018.

re

« Reine d’Égypte », vol. 1

Rendez-vous la semaine prochaine pour le bilan cinéma !

2017 – Bilan culturel 01 : mes romans

Belle année 2018 à tous ! Avant de tourner la page une bonne fois pour toute et d’écrire un nouveau chapitre de notre vie, je vous propose une petite rétrospective culturelle de mon année précédente. C’est quelque chose que j’aime bien faire tous les ans, histoire de revenir un peu sur les oeuvres qui ont vraiment marquées mon année. Je vais vous présenter pour chaque catégories un petit podium avec les trois films, livres et séries qui m’auront le plus plu en 2017, accompagnés d’une petite synthèse en-dessous. J’espère que ça vous plaira et, évidemment, j’attends VOS petites perles de 2017 en commentaire ! 😉

LES LIVRES

En chiffres, ça donne :
42 livres lus – 21 coup de coeur – 10 sagas débutées, poursuivies ou terminées
01

3/Dans la forêt, de Jean Hegland
Deux jeunes soeurs de dix-sept et dix-huit ans se retrouvent livrées à elles-mêmes dans leur cabane à la lisière du bois, dans un monde aux ressources énergétiques épuisées ou bientôt en pénurie : plus d’essence, plus d’électricité, plus d’eau courante… Nell et Eva vont devoir apprendre à se débrouiller par leur propres moyens, mais surtout à accepter le présent et laisser le passé derrière. Le processus de transition a été très bien retransmit : pendant une bonne partie de l’histoire, on n’a le droit qu’à des flashback sur la vie antérieure de nos héroïnes, qui ne pensent pas à autre chose… On y passe vraiment du temps, même trop à mon goût. Puis tout d’un coup, boum, on doit accepter le présent coûte que coûte et elles se réveillent (surtout Nell). On a enfin le droit à du « survival » et c’est hyper prenant ! J’ai été transportée d’un coup par le récit. Cette histoire ne m’a pas laissée indemne psychologiquement. Un roman vraiment marquant à sa manière : un brin didactique et aventurier, un peu sauvage et dérangeant par moments, d’une humanité et sensualité profonde par d’autres.

eef88e11ba3d

Il y’a eu une adaptation cinéma en 2015, avec Ellen Page et Evan Rachel Wood. Il FAUT que je le regarde !

2/ Maybe Someday, de Colleen Hoover.
J’en parle dans cette vidéo. Ma première New Romance, et pas des moindres ! Autant dire que j’ai placé la barre très haute avec ce titre. Maybe Someday aura fait battre mon coeur de lectrice du début à la fin. Littéralement parlant. Ce n’est pas juste une phrase stylistique. L’histoire m’a beaucoup plu, mais plus que tout : les personnages m’ont bouleversé. C’est très romantique, mais pourtant non dénué d’un certain réalisme. Les sentiments sont puissants et vivaces, mais doivent se confronter à la réalité et à la raison. C’est d’une complexité bien amenée. L’ambiance générale peut être drôle, légère et dynamique, mais aussi larmoyante et crève-coeur. Un récit « puissant », aussi bien grâce à son histoire et ses personnages hyper attachants qu’à la superbe plume de l’autrice, pleine de charme, de douceur et de sensualité. Une lecture coup de foudre, qui m’aura fait tomber amoureuse de l’Amour lui-même.

alice

1/ Mille femmes blanches, de Jim Fergus.
1874. Le gouvernement américain accepte de céder mille femmes blanches aux Indiens afin de favoriser l’intégration de ces derniers. Parmi elles, May Dodd, qui s’est portée volontaire pour le projet. Elle y voit l’occasion idéale de recommencer sa vie. On suit donc son intégration au sein de ce peuple nomade et hors du commun. May est une femme exceptionnelle, dotée d’une grande force intérieure, indépendante et passionnée. Les autres femmes qui l’accompagnent ne sont pas en reste. On découvre le quotidien d’une tribut d’Amérindiens, le meilleur comme le moins bon, et c’est d’un tel dépaysement ! Adorant ce peuple, comprenez que ce roman m’ait fascinée au plus haut point. Mille femmes blanches est un récit dynamique, didactique, prenant, mais aussi révoltant et déchirant. Les Indiens ayant disparu à cause de la suprématie des colons, on assiste impuissants à leur triste fin… je ne m’en remettrais jamais. Un petit bijoux livresque, mêlant la fiction pure à certains faits historiques réels.

britlit_iStock_000002366680Small_4

Rendez-vous la semaine prochaine pour le bilan Mangas/BD de 2017 !