Pause cinéma : « Coco » – avec et sans spoilers

affiche-coco-07

Coco – 4.5 heart + CD
Réalisé par Lee Unrich et Adrian Molina. Sorti en 2017
Avec les voix françaises de : Andrea Santamaria, Ary Abittan, Damien Ferrette, Bernard Gabay, Michel Lerousseau, Cathy Cerda, Brigitte Virtudes, Evelyne Grandjean, Emmanuelle Rivière…

Miguel rêve de devenir musicien comme l’était son idole, Ernesto de la Cruz. Il y a cependant un problème : sa famille proscrit la musique, et ce depuis des générations. En voulant les faire changer d’avis, il va accidentellement franchir la frontière de l’hypnotique monde des ancêtres au cours de la nuit du Dia de los Muertos. Avec l’aide d’Hector le farceur, il va alors tenter de percer les vieux secrets qui entourent l’histoire de ses aïeuls. 

>> SANS SPOILERS

Avec Coco, on peut dire qu’un nouveau chef-d’oeuvre a vu le jour chez les studios Disney-Pixar. J’ai eu un très beau coup de coeur pour cette pépite de l’animation qui aura su m’émouvoir au point de verser mes petites larmes à la fin (pourtant je n’ai pas la larme facile et je m’étais retenu le mieux possible avant de décider de tout lâcher ahah).

Coco est ni plus ni moins qu’une jolie fresque familiale émouvante, imprégnée d’amour, de vivacité et de culture Mexicaine. Notre petit héros, Miguel, est adorable, attachant au possible et son périple entre le monde des Morts et celui des Vivants ne laisse pas indemne. Décors, ambiance, couleurs, personnages… tout est tellement superbement réussi qu’on se croirait vraiment au Mexique. Coco nous permet d’en apprendre pas mal sur les habitants de ce pays et leurs coutumes ancestrales, plus précisément sur le Jour des Morts (ou Dia de los Muertos). Là-haut, c’est un événement dynamique et festif, loin d’être triste ! On y célèbre avec amour les êtres chers disparus ainsi que la mémoire de nos ancêtres. Autant dire que c’était vraiment le contexte parfait pour réaliser un film sur ce sujet fort et universel qu’est la famille.

Sans titre 1

L’histoire suit un développement correct et sans embûches. L’univers est bien justifié, on rit, pleure, sourit, chante, puis songe à notre propre famille. On est pas sur un scénario totalement inédit, original ou haletant, mais le film se suffit à lui-même tel qu’il est. Il n’avait pas besoin de plus tant il est réussi d’un point de vue artistique, puis tant la thématique principale est forte, suffisamment parlante et émouvante pour séduire une majorité de spectateurs.

Du côté des personnages, j’ai vraiment beaucoup aimé Miguel. C’est un petit garçon réellement attachant, gentil et très courageux (en plus d’être talentueux). Hector est aussi un superbe personnage qui aura su me frapper en plein coeur, mais je tire aussi mon chapeau à Ernesto tout à fait convaincant dans son rôle. N’oublions pas Abuelita, cette vieille femme sévère et teigneuse (ce qui la rend amusante à l’occasion), mais dont le coeur est remplit d’amour pour les siens. Imelda se révèle aussi fabuleuse… bref, on a compris : j’ai adoré tous les personnages du film. Même Pepita, mon gros petit chaton à moi… *prend la porte*

Sans titre 2

En vérité, je n’ai pas grand-chose à dire sur Coco. Pourquoi ? Simplement parce que je l’ai trouvé réussi en tout point. Il n’y a que sur deux tout petits détails sur lesquels je pourrais revenir. D’abord : la prévisibilité de l’histoire. J’ai rapidement compris quelle direction l’intrigue allait prendre et n’ai pas été surprise par la tournure des événements. Enfin, j’ai trouvé que les Rivera étaient assez virulents concernant leur rapport à la musique. Je peux comprendre qu’ils ne l’apprécient pas et ne veulent pas que Miguel se lance là-dedans, mais de là à la proscrire totalement et radicalement depuis plusieurs générations ? J’ai du mal à me dire qu’aucun membre de cette famille n’ait remis cela en question avant Miguel, ou au moins que personne n’ait cherché à se faire une opinion plus nuancée. Bref, c’était l’instant chipotage habituel. Juste quelques remarques personnelles sur des éléments qui ne m’ont en aucun cas empêchés d’apprécier Coco à sa juste valeur, je tiens à le dire !

Pour résumé : allez voir Coco. C’est un superbe film familial, réussit sous toutes les coutures au niveau technique et artistique. On sent que l’équipe s’est réellement appliquée a retranscrire l’ambiance du Mexique et les coutumes de son peuple. L’histoire et/ou les personnages vous toucheront forcément à un moment donné. La bande son est formidable et le doublage français particulièrement réussi (on conserve même la langue originale ou l’accent mexicain sur certains mots). C’est un des films Pixar les plus complet et aboutit à mes yeux. Une très belle aventure culturelle, touchante et fantastique qui vous rendra vous aussi un poco loco, c’est sûr.

Sans titre 3

PARTIE AVEC SPOILERS >>

Concernant la prévisibilité de l’intrigue, je parlais évidemment du twist sur l’identité d’Ernesto et celle d’Hector. Par contre, ce qui m’a vraiment surprise, c’est l’attitude d’Ernesto. Je m’attendais à ce que ce soit un bobo très prétentieux et idiot qui allait remballer Miguel à la seconde. En fait, le personnage incarne vraiment une figure sympathique, cachant au fond de lui sa trop grande ambition capable de lui faire commettre des actes impardonnables. En cela, c’est un personnage que j’ai trouvé vraiment très réussi et bien construit. Je pense que c’est un de mes méchants Disney/Pixar préférés !

Ensuite, petite remarque rapide : dans l’art book du film, Imelda est décrite comme une « antagoniste ». Ce qu’elle est bel et bien ! En revanche, on relie souvent cet adjectif au méchant du film : hors ce n’est pas le cas pour Coco. L’antagoniste n’est pas le méchant de l’histoire, et ça c’est assez original finalement ! Concernant Imelda, je tenais à dire que je l’ai trouvée très humaine et que je comprenais totalement la peine/colère qu’elle avait dû ressentir en se faisant « abandonner » par Hector, devant élever sa fille seule. Son attitude se justifie par son passé à mes yeux. C’est un superbe personnage que j’ai beaucoup apprécié malgré son opinion sur la musique. Heureusement qu’elle évolue vers le positif et que son coeur s’apaise un peu en tout cas, elle le méritait et Hector aussi !

Enfin, je trouve aussi le titre du film bien choisit. Le début de l’histoire nous permet de comprendre que Coco fait référence à Mama Coco, l’arrière grand-mère, mais le spectateur ne sait pas encore pourquoi exactement à ce niveau. Une fois le film terminé (voir un peu avant), cela prend tout son sens et j’ai trouvé ça vraiment émouvant. Par ailleurs, Mama Coco est un des personnages les plus touchants du film. J’ai adoré sa scène enfant avec Hector quand il lui chante Ne m’oublie pas. Que j’avais envie de pleurer! Le final est aussi évidemment très touchant et c’est ce qui m’aura fait lâcher prise ahah ! Coco ne laisse clairement pas indemne, que ce soit le film ou le personnage éponyme.

2 réflexions sur “Pause cinéma : « Coco » – avec et sans spoilers

  1. A la rencontre du Septième Art dit :

    Aucun doute sur le fait que Pixar est capable de faire rêver et d’émouvoir comme très peu ! Chacun de leur films arrive à nous toucher droit au cœur. En effet la famille est le cœur du film, et le choix de les rendre réticents au fait que Miguel veuille devenir musicien est judicieux je trouve. Car ça montre l’aspect marginal qu’a l’art dans notre société aujourd’hui. L’art est un peu vu comme le domaine des ratés, de ceux qui ne réussissent pas à l’école, et qui vivent de manière assez instable et pas « sécurisée ». Par ailleurs, il y a le fait que l’art se vit avec passion et que, si c’est quelque chose d’exaltant, cela peut pousser à s’isoler et à s’y consacrer totalement, au risque de délaisser ces proches, d’où ce postulat que j’ai trouvé intéressant. Au final, il faut vivre ses passions, mais ne pas oublier ceux qui tiennent à nous. 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s