Livres

Albums Hemma : Princesses de l’Antiquité et des étoiles

Sans titre 3

>> Mes plus belles histoires de Princesses de l’Antiquité
par Roxane Marie Galliez et Cathy Delanssay
Éditions Hemma
116 pages

Des princesses, des dieux, des héros… tout droit sortis des aventures les plus extraordinaires de la mythologie grecque. Des histoires adaptées et rendues accessibles afin de découvrir les plus grands classiques.

>> Princesses des étoiles
par Cédric Janvier, Cathy Delanssay et Sybile
Éditions Hemma
116 pages

Au fin fond de la nuit, là-haut dans les étoiles, vivent des princesses à la beauté et aux pouvoirs infinis. Comme toutes les princesses, elles vivent de fabuleuses histoires, pleine de magie, de mystères, de dangers… et d’amour ! Décollage immédiat pour rejoindre Vénus, Mercure, Saturne, Jupiter, Mars, Pluton et Neptune pour un voyage en apesanteur au pays des rêves.

3 heartsDes illustrations sublimes, mais des histoires assez moyennes.

Quand j’ai vu ces albums dans ma librairie, je n’avais plus qu’une idée en tête : me les acheter, parce qu’ils sont si beaux ! Je savais d’avance que je ne serais peut-être pas trop emballés par les récits, l’album s’adressant vraiment aux plus jeunes, mais j’avais espoir qu’il y ait cette petite touche de poésie ou de rêve qui me fasse aimer ces contes malgré tout, qu’au moins je trouverais les histoires sympa pour les petits… mais non.

Pour le premier album, des mythes d’héroïnes de l’Antiquité (Ariane et son fil, par exemple) ont été repris et simplifiés pour convenir aux plus petits. Cela m’a permis de découvrir des personnages de légendes que je ne connaissais pas forcément. Mais ces histoires… aie aie aie. Je n’ai pas du tout aimé. Je ne leur trouvais ni sens, ni moralité et rien à en retenir. Ensuite, les personnages féminins... soit elles sont « belles » et…. souvent, c’est tout, un homme entre dans leur vie et puis hop, fin de l’histoire. Ou quand elles sont un peu plus que juste « belles », leur rôle n’est pas non plus remarquable et c’est tellement léger ! Concernant les hommes, ils ne sont pas mieux. La plupart sont aussi plats que les personnages féminins, ou alors ce sont des idiots qui n’ont aucune considération pour elles. Bref, ce sont des légendes de l’Antiquité quoi… aucune n’aura su me séduire.

Copie de Sans titre 6

Pour le deuxième album, j’avais bon espoir que la roue tourne étant donné qu’on n’était plus dans la reprise de légendes. Malheureusement, il est vrai que j’ai quand même préféré cet album au premier, mais pas au point de vous dire que je l’ai beaucoup aimé. Disons que c’est tout juste passé. Son problème, c’est que je ne voyais pas tellement le sens des histoires racontées. Là  encore, pas vraiment de moral, certains passages dont je ne comprenais pas l' »utilité » ou la signification. On reste dans l’hyper basique, presque bateau… pour moi, c’était juste un enchaînement d’événements qui n’avaient rien de remarquables. Je n’ai absolument rien retiré de ses histoires. J’ai essayé de me placer d’un point de vue d’enfant et là… je reconnais que la petite fille de 7/8 ans que j’étais aurait sûrement beaucoup aimé ses albums. L’adulte que je suis ne peut quand même pas s’empêcher de se dire qu’il n’y a rien à en tirer, mais bon… je me dis que j’adorais ce genre d’histoires petite et que cela ne m’a pas rendu passive ou stupide ahah. Cela fait juste de rêver un temps !

En revanche, je tiens absolument à souligner que, visuellement, ces albums sont juste… waoh, à couper le souffle. Heureusement qu’il y avait les illustrations ! Elles représentent à elles seules 2/3 de ma note ! J’ai vraiment adoré toutes ces sublimes images et ces magnifiques héroïnes. Cela m’aura permis de découvrir une artiste (Cathy Delanssay) que je suis à présent sur Instagram tellement j’aime son coup de crayon !

Copie de Copie de Sans titre 6

Au final, je n’ai été séduite que visuellement par ces deux ouvrages. Le plaisir n’aura été que contemplatif et rien de plus. Je dirais donc que ces albums valent peut-être le coup si vous avez de tout jeunes enfants ou si vous êtes vraiment collectionneur de « beaux » livres jeunesse. Ils auraient une belle place dans votre collection ! J’ai hésité à les garder rien que pour ça, mais finalement je pense qu’ils vont finir au Secours Populaire du coin, car j’ai bon espoir qu’ils ravissent de jeunes enfants dont les parents n’ont peut-être pas beaucoup de moyens pour Noël !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s