Chroniques Lunaires T1 : « Cinder », de Marissa Meyer

CE LIVRE A ÉTÉ AUSSI CHRONIQUÉ PAR MES SOINS SUR GOLDEN-BOOK !

04

TITRE ORIGINAL : Lunar Chronicles, book 1 : Cinder
AUTRICE : Marissa Meyer
PARUTION VO/VF : 2011/2013
GENRE(S) : Science-fiction
TYPE : Roman jeunesse/ados
THÈMES : Réécriture de conte, tolérance, amour, amitié, guerre, épidémie…
PAGES : 414 (Broché, PKJ 2016)

➔ A Néo-Beijing, humains et androïdes cohabitent tant bien que mal. Une terrible épidémie ravage la population. Cinder, une jeune cyborg, partage sa vie entre son atelier de mécanicienne et les brimades de son horrible belle-mère, qui la considère comme un paria. Mais le jour où le prince Kai entre dans son échoppe, le destin de Cinder prend un tournant inattendu. Débute alors pour la jeune cyborg une aventure incroyable. Sans le savoir, elle détient peut-être un grand secret, pour lequel certains seraient prêt à tuer…

4.5 heart Excellente découverte.

>> Dans ce premier roman, l’autrice nous propose une réécriture du conte de Cendrillon, transposé dans un univers futuriste. On se retrouve ainsi dans une société où la Terre n’est plus le seul astre habité, on navigue dans l’espace avec des vaisseaux et certains humains ont été rebooté mécaniquement. On les appellent les cyborgs et ses êtres sont victime d’intolérance, de mépris et d’oppression par la société. Cinder, notre héroïne, en est devenu un après un terrible accident survenu dans son enfance dont elle ne garde aucun souvenirs. Elle vit sous le joug d’une belle-mère qui ne la considère pas plus humainement qu’un androïde de compagnie et d’une soeur méprisante et moqueuse. Heureusement que qu’il y a Peonny, sa plus jeune soeur, et Iko, l’androïde de la famille. Ce sont les deux seuls êtres a éprouver de la sympathie pour elle !

L’univers est très bien introduit par l’autrice et vraiment bien élaboré. De quoi nous le rendre complètement plausible ! Je ne suis pas personnellement fan de SF en général, donc vous n’avez pas besoin  de l’être non plus pour apprécier cette histoire à sa juste valeur, je pense. Et même si c’est minutieusement construit, ce n’est pas non plus lourd à assimiler, ni compliqué à comprendre. La plume de Marissa Meyer est claire, simple et très addictive.

Ce premier tome est riche en action et en rebondissements. Ma lecture a été haletante, au sens propre. J’ai plusieurs fois refermé le livre pour prendre le temps de me calmer ou de digérer les événements tellement j’étais transportée par le récit. Bon, la grosse révélation finale est ultra prévisible. Toutefois, cela ne m’a pas empêché d’apprécier fortement ma lecture. D’autres éléments viennent ajouter du suspens et de la tension là où il faut pour maintenir le lecteur en haleine.

J’ai adoré tout les personnages de cette histoire. Cinder est une héroïne sensible et courageuse à laquelle il est très facile de s’identifier. Sa relation avec le prince Kai est assez amusante et amène un peu de tendresse dans cet univers de brute où règne l’oppression des minorités, la maladie et la menace d’une guerre imminente. Quant à la reine lunaire Levana, c’est une méchante glaçante, terrifiante, mais aussi fascinante. Le genre de personnage qu’on adore détester ! Enfin, ne vous attendez pas au fameux « ils vécurent heureux et… ». Nous sommes très, très loin de la jolie fin de conte de fée ahah.

Bref : j’ai adoré Cinder. Le roman nous transporte dans son univers unique, nous fait voyager dans le futur et vibrer au rythme de ses aventures et de ses rebondissements. Parce que la révélation finale est ultra prévisible et que certains éléments (très minimes) peuvent être parfois un peu gentillets, je ne lui met pas la note maximum (mais c’est carrément du chipotage une fois encore ahahah). J’aime également cette ambivalence dans le ton de l’histoire : c’est un récit plutôt sombre, grave, mais on a pleins de petits éléments adorables qui viennent nous rappeler qu’on reste dans la réécriture de conte de fée. Du coup, malgré le dénouement final, on ne peut s’empêcher de garder espoir pour la suite ahah. Un très, très jolie coup de coeur !