J’ai lu : « The Air He Breathes » de Brittainy C. Cherry

tahb

Saga The Elements, tome 1
Parution VO/VF : 2015/2016
Type : Roman érotique/sentimental
Genres : romance, drame
Thèmes : deuil, famille, désir, secrets, reconstruction…
Pages : 422 (broché, Hugo Roman)

C’est facile de juger un homme son son passé. De regarder Tristan et de voir en lui un monstre. Mais je n’ai pas pu réagir de la sorte. J’ai reconnu la désolation qu’il portait parce qu’il était comparable à celle qui m’habitait, et je l’ai acceptée. Lui et moi, nous étions des coquilles vides. Nous étions tous deux à la recherche d’autre chose. De quelque chose de plus. Nous voulions tous deux recoller les morceaux éparpillés de nos passés respectifs. C’était peut-être la condition pour que nous puissions finalement réapprendre à respirer.

2.5 heartsAvis mitigé

>> Après en avoir entendu de bons échos et parce que sa quatrième de couverture nous laisse présager un récit émouvant et torturé, j’ai eu envie de me plonger dans ce livre. J’avoue aussi que la couverture ne me laissait pas insensible de par ses couleurs, ses contrastes et les petites plumes qui encadrent le titre. Je ressors de ma lecture un peu dubitative. Il y a des choses que j’ai aimé et d’autres beaucoup moins.

Les personnages principaux, Elizabeth et Tristan, sont tout deux encrés dans un cadre familial précis et complexe, ce que j’ai bien apprécié. Lui n’est plus que l’ombre de lui-même après l’effroyable drame qu’il a vécu quelques années auparavant et elle est tout aussi brisée par un drame personnel, mais va essayer de remonter la pente pour le bien de sa fille de cinq ans, Emma. Ce dernier point m’a particulièrement touché. On sent a quel point cette jeune mère aime sa fille et veut être présente pour elle. Mais plus qu’une relation mère/fille, The air he breathes nous sert aussi des relations parents/enfants assez intéressantes entre les personnages et leurs propres famille. Enfin, on a évidemment une relation Tristan/Emma qui va s’installer, ce qui m’a également beaucoup touché.

Les personnages en eux-mêmes sont aussi assez émouvants sur certains points, notamment par les tragédies qui sont intervenues dans leurs vies respectives. Le début du roman m’a presque mis les larmes aux yeux tant c’est triste… il m’a été impossible de ne pas éprouver de la compassion à leur égard. Le roman est assez poignant sur ce point, on ne peut pas lui enlever ça.

Là où je suis d’un avis plus mitigé, c’est d’abord sur la plume de l’autrice. Certains passages sont très beaux et il y a de belles idées (Emma et ses petites plumes…). Brittainy C. Cherry a également bien choisi le titre de son roman, qui se traduirait en français par « l’air qu’il respire ». L’air tient en effet un rôle important et son image est souvent employée pour exprimer les sentiments profonds des personnages. C’est bien pensé. En revanche, j’ai eu un peu de mal avec sa plume érotique. Pour le coup, passer d’un contexte dur (sans mauvais jeu de mot), dramatique, quasi larmoyant à une scène de sexe chaude et racontée de manière crue, j’avoue que ça fait un peu bizarre ahah. Ok, cela démontre que le désir et l’amour peuvent toujours revenir dans notre vie après une période difficile, mais personnellement j’ai eu du mal, surtout d’un point de vue littéral (je ne remets pas en cause ces scènes au sain de l’histoire elle-même). D’autant plus que certains dialogues et moments m’ont paru un peu trop poussés et irréalistes

Cela me mène à mon second point : la relation entre Tristan et Elizabeth, ainsi que les personnages en eux-mêmes. Je les aies aimés pour leurs passés et soutenus à certains moments de l’histoire. A d’autres, leur comportement me paraissait un peu excessif où m’échappait complètement, notamment Élizabeth qui m’a agacé plusieurs fois au milieu du roman. Tristan également. Une fois le livre finit, j’étais réconciliée avec eux, mais cela ne m’a pas empêché d’avoir des petits coups de froid pendant ma lecture. C’est surtout au niveau de leur histoire d’amour que cela m’a posé problème : aussi touchante soit-elle, je n’ai pas réussi à la trouver réaliste, car trop exagérée sur certaines notions : le désir, la destruction, la tristesse (où alors je suis juste un coeur de pierre ahah) et un certain personnage. Ajoutons à ça que j’ai trouvé le début de leur relation plutôt malsain, puis l’évolution pas convaincante du tout. Sans trop vous en dire, disons qu’ils vont à un moment passer à un stade de reniement avant d’ouvrir les yeux, alors que de mon point de vue c’était une évidence que cela avait toujours été ainsi.. bref. Tout ça est évidemment très subjectif. Beaucoup de gens ont apprécié cette romance : ça n’a pas été mon cas, mais j’aurais du mal à dire que je l’ai détesté pour autant, car cela reste touchant. Quand serait-il si j’avais été à leur place après tout ? Je n’en sais rien du tout !

Pour vous faire un résumé de mon avis général sur The air he breathes, je dirais que c’est un peu « gros », pas toujours subtil, parfois agaçant, mais que c’est quand même une histoire touchante avec de jolies idées. Si, de base, vous appréciez la new romance, je pense que celle-ci ne pourra que vous plaire (à condition que vous aimiez aussi les dramas familiaux ahah). C’est une lecture qui m’a surtout parlée/touchée pour tout ce qui tourne autour de la famille, du deuil etc… la romance ne m’aura pas tellement plu, par contre. J’ai tout de même envie de découvrir le second tome de la saga, car il faut savoir que ce sont des histoires indépendantes les unes des autres. J’ai envie de laisser une seconde chance à l’auteure pour l’instant, voir ce qu’elle peut écrire et imaginer d’autre. Si ce dernier n’arrive pas à me convaincre par contre, je m’arrêterais là dans The Elements. La suite au prochain épisode !

Avez-vous ou comptez-vous lire ce roman ? Qu’en avez-vous pensez ? 

Plutôt TAHB, The Fire ou TSW ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s