Film d’animation : « Ballerina »

18033445_1211379618984652_7357907887963599570_n.png

BALLERINA cine3
Réalisé par Éric Summer et Éric Warin. Sorti en 2016.
Voix françaises : Camille Cotin, Malik Bentalha, Magali Barney, Kaycie Chase, Laurent Morel…

Félicie est une jeune orpheline bretonne qui n’a qu’une passion : la danse. Avec son meilleur ami Victor qui aimerait devenir un grand inventeur, ils mettent au point un plan rocambolesque pour s’échapper de l’orphelinat, direction Paris, ville lumière et sa Tour Eiffel en construction ! Félicie devra se battre comme jamais, se dépasser et apprendre de ses erreurs pour réaliser son rêve le plus fou : devenir danseuse étoile à l’Opéra de Paris…


>> Un film qui me semblait prometteur et qui, finalement, m’aura plu tout en me décevant sur certains points.

J’aimerais commencer avec les bons côtés. Déjà, la réalisation est vraiment superbe. Les graphismes m’ont beaucoup plu. C’est assez proche du visuel de chez Disney, sans que cela semble similaire pour autant. Certains plans sont visuellement très sympa au niveau des décors (sur les toits de Paris, entre autre).

Ensuite, j’ai beaucoup aimé les personnages principaux. Félicie est une héroïne attachante, vive et audacieuse. Bien qu’elle soit orpheline, le film ne soulève pas les questions habituelles telles que « qui sont les parents biologiques » etc… Elle ne part pas à en quête de ses origines, mais, au contraire, en quête de son avenir, ce que j’ai beaucoup apprécié (ça change un peu du schéma habituel !). Odette m’a également beaucoup émue. J’aurais même apprécié qu’on développe un peu plus son personnage qui semble assez intéressant. Quant à Victor, c’est un jeune garçon débrouillard, adorable et sympathique. On le sent vraiment attaché à Félicie, à tel point que l’ignorance dont fait parfois preuve cette dernière à son égard me rendait dingue ahah ! Le pauvre est tellement aimable et attentionné avec elle…

Enfin, j’ai adoré la bande-son de Ballerina. Il n’y a pas de chansons « chantées », mais on a quelques scènes accompagnées de musiques. Il y a notamment une chanson de Demi Lovato (et bien d’autres), puis… une chanson de Sia ! Quelle ne fût pas ma joie ahah. La scène est assez courte, mais je l’ai trouvée émouvante et magnifique.

Maintenant, les petits « hics » du film… l’histoire a été pour moi le point faible de Ballerina. Même si, dans le fond, le film est plein de bonnes attentions et véhicule de belles valeurs, dans la forme il n’est pas du tout réaliste. Une jeune fille qui n’a jamais vraiment dansé de sa vie arrive quand même a intégrer en quelques jours/semaines la troupe de l’Opéra de Paris. Tout arrive beaucoup trop facilement. Je n’ai même pas parlé du fait que les deux gamins s’enfuient de l’Orphelinat et arrivent à survivre tout seul dans Paris, sans passer par les cases « faim », « froid », ou dormir dans la rue. Quel bol, vraiment (LOL). Il y a des justifications à tout ça (le recueillement par des adultes, l’entraînement intensif de Félicie par Odette…), mais on reste dans le totalement irréaliste même avec, désolé ahah. Puis quand Félicie danse sur pointe avec ses bottines… nop nop, sorry.

Même si j’apprécie beaucoup Félicie, j’ai quand même eu du mal avec ce qu’elle fait pour intégrer l’Opéra de Paris. Camille est une peste, c’est vrai, mais quand même… ce n’était clairement pas honnête et je n’aime pas trop le message que ça peut faire passer.

Enfin, l’humour du film était peut-être un peu trop bébé pour moi. Certains passages sont marrants et mignons, mais parfois ça vire un peu trop dans le caricatural, surtout au niveau du comportement de certains personnages secondaires (on en parle de l’autre blondinet qui est complètement ridicule ?).

Malgré les quelques points qui m’ont fait grincer des dents, Ballerina a quand même été un très chouette divertissement que je suis contente d’avoir visionné. Au final, le film remplit bien son rôle de ‘ »feel good », car on le termine le sourire aux lèvres et le coeur léger. Il nous invite également à croire en nos rêves et à se battre pour eux, ce qui est très bien en soi. Ce n’est clairement pas réaliste au niveau de l’histoire, mais bon… Il n’y a que les adultes pour chipoter sur le manque de réalisme d’un film d’animation jeunesse ahahah ! Les émotions et messages véhiculés par le film sont, pour moi, plus importants qu’une cohérence parfaite de l’histoire.

Ballerina vaut la peine d’être vu pour sa belle réalisation et parce que ça reste mignon et divertissant. Après, ce n’est pas non plus un indispensable à mes yeux. En revanche, je comprendrais totalement qu’il enchante les plus jeunes. Je pense que je l’aurais plus qu’adoré si je l’avais vu enfant.

Vous êtes donc prévenu pour ce film ! Je serais curieuse d’avoir votre ressenti si vous l’avez vu du coup, pour voir si je suis seule ou non dans mes retranchements ahah !

Une réflexion sur “Film d’animation : « Ballerina »

  1. Nanette dit :

    J’ai très envie de voir ce dessin animé, les graphismes ont l’air magnifiques et l’histoire inspirante, pleine d’espoir. J’avoue, la petite campagnarde qui devient danseuse étoile sans jamais avoir trop bossé la danse, c’est un peu moyen mais c’est pas la première fois qu’on verra ce type de scénario (le héros/l’héroïne qui réussit beaucoup trop facilement) dans un film hein ^.^ Il m’a l’air d’être agréable à regarder et beau quand même dans le fond donc je suis tentée 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s